Contribution à la connaissance des taxons du genre Alstonia de Polynésie française : étude morphologique, génétique, biologique et chimique : thèse présentée pour l'obtention du grade de Docteur en Sciences de l'Université de la Polynésie française et soutenue publiquement le 27 novembre 2010

par Odile Laplane

Thèse de doctorat en Chimie moléculaire

Sous la direction de Phila Raharivelomanana.

Soutenue en 2010

à Polynésie française .


  • Résumé

    The genus Alstonia (Apocynaceae) comprises more than 50 species widely distributed in tropical regions. Five morphologically different Alstonia taxons are found in French Polynesia : A. Costata var costata, A. Costata var fragans, A. Elliptica, A" Moorea" grown in Society archipelago, and A. Marquisensis grown in Marquisesas archipelago. Phytochemical assessment of A. Costata var costata and A. Marquisensis was carried out using two guided bioassays fractionation (radical scavenging and acetylcholinesterase inhibition). This framework led to reveal their pharmacological potential which might be related to the presence of polyphenolic constituents (flavonoids and cinnamic esters derivatives), iridoid and alkaloid components. Comparison of chemical composition of the five Polynesian Alstonia taxons showed some chemical variability. Phylogenetic assessment carried on these taxons revealed their great similarity and homogeneity and so confirm the botanical revision which had been realized by gathering them in a same species along other species from pacific region. However, phytochemical analysis offer a tool which may help to discriminate these Alstonia taxons now considered as morphotypes.

  • Titre traduit

    Contribution to French Polynesian Alstonia species diversity assesment : morphological, phylogenetical, biological and phytochemical approaches


  • Résumé

    Le genre Alstonia(Apocynacées) comprend une cinquantaine d'espèces réparties sur toute la zone pantropicale. En Polynésie française, cinq taxons morphologiquement différents ont été recensés A. Costata var costata, A costata var fragrans, A. Elliptica, A "Moorea" dans l' archipel de la Société et A. Marquisensis dans l'archipel des Marquises. Une étude phytochimique d'A. Costata var costata et A. Marquisensis réalisée par bioguidage suivant deux tests d'activités biologiques (antiradicalaire et inhibiteur de l' acéthylcholinestérase) a permis de révéler leur potentiel pharmacologique. Ces activités peuvent être reliés à la présence de molécules de type polyphénolique (flavonoïdes et un dérivé de l'ester de l'acide cinnamique), iridoïde et alcaloïde. Une étude comparative du contenu chimique des cinq taxons a montré une variabilité de composition. Une analyse phylogénétique réalisée sur ces derniers a démontré une forte homogénéité des taxons confirmant la révision botanique les reclassant dans une même espèce avec d'autres espèces du Pacifique. Cependant, l'analyse phytochimique offre un outil qui permettrait de différencier ces taxons désormais considérés comme des morphotypes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (188 p.)
  • Notes : Reproduction autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 137-152

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de la Polynésie française. Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de la Polynésie française. Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : RT 171
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.