Les premiers chevets à déambulatoire et chapelles rayonnantes de la Loire moyenne (Xe-Xie siècles) : Saint-Aignan d'orléans, Saint-Martin de Tours, Notre Dame de Mehun-sur-Yèvre, la Madeleine de Châteaudun

par Pierre Martin

Thèse de doctorat en Histoire de l'art et archéologie du Moyen âge

Sous la direction de Claude Andrault-Schmitt.

Soutenue en 2010

à Poitiers .


  • Résumé

    Le déambulatoire à chapelles rayonnantes a toujours été considéré come un élément de luxe et de modernité pour les chevets des églises romanes. Défini comme collatéral pourtournant le rond point d'un sanctuaire d'église, il a généralement été associé à l'idée d'une circulation de pèlerins autour de reliques particulièrement insignes. Principalement concentrés dans les provinces de la Loire moyenne, les chevets très précoces (xe- première moitié du xie siècle) relevant de ce type architectural montraient des caractères encore peu aboutis. Afin de développer une lecture par le biais de l'archéologie du bâti, quatre collégiales ont retenu l'attention : Saint-Aignan d'orléans dont le chevet fut réalisé à l'image de la cathédrale de Clermont, Saint Martin de Tours, Notre Dame de Mehun-sur-Yèvre et la Madeleine de Châteaudun. . .

  • Titre traduit

    Early ambulatory chevets with radiating chapels in middle Loire (from the 10t to the first half of the 11th century) : Saint-Aignan d'orléans of which the chevet was built in the image of that of the cathedral of Clermont-Ferrand, Saint Martin of Tours, Notre Dame of Mehun-sur-Yèvre and the Madeleine of Châteaudun


  • Résumé

    The ambulatory with radiating chapel has always been considered as a sign of ostentation and modernity for the chevets of romanesque churches. It may be defined as an aisle circumscribing the central point of a church's chancel and is generally associated with the notion of Pilgrims circulating around particularly important relics. The very examples of this type of chevet (from the 10t to the first half of the 11th century) are concentrated in the provinces of the middle Loire and show imperfectly accomplished features. Four collegiate churches were selected in order to develop an approach through the archaeological analysis of the standing buildings : Saint-Aignan d'orléans of which the chevet was built in the image of that of the cathedral of Clermont-Ferrand, Saint Martin of Tours, Notre Dame of Mehun-sur-Yèvre and the Madeleine of Châteaudun. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (pagination multiple)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 317-369 (vol. 1). Index (vol. 1)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4415
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.