Morale et économie : une recherche de principes de limitation de la pensée économique : applications particulières aux cas de Adam Smith, John Rawls et Amartya Sen

par Etienne Fouquet

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Hubert Faes et de Jean-Claude Bourdin.


  • Résumé

    La question de savoir s'il est possible de trouver un ou des principes permettant de limiter l'influence que peuvent exercer sur la société la pensée économique, et les comportements qui lui sont associés, a souvent été évoquée par la philosophie. L'influence de cette dernière semble aujourd'hui affaiblie par le développement d'une science économique moderne d'inspiration libérale, tout particulièrement dans le monde anglophone. L'œuvre de trois penseurs qui en sont issus est analysée de manière détaillée : celles d'Adam Smith, de John Rawls, et d'Amartya Sen, économiste de renom ouvert aux questions philosophiques soulevées par les deux premiers. Sans recourir à un système de pensée préétabli à partir de considérations philosophiques, morales, ou religieuses, cet examen approfondi est stimulé par la question initiale. L'évolution de la pensée économique est étudiée en parallèle, avec un accent mis sur le monde anglo-américain où l'influence de la doctrine utilitariste a été particulièrement marquée. Ce n'est qu'au terme de ces recherches que peut se préciser l'axe principal d'une critique de la pensée économique : ses bases anthropologiques apparaissent comme des plus limitées, ce que les développements mathématiques impressionnants qui l'ont accompagnée finissent par occulter

  • Titre traduit

    Morals and economics : a research of principles able to limit the influence of economic thought : specific applications to the case of AdamSmith, John Rawls and Amartya Sen


  • Résumé

    The issue of knowing whether it is possible to find one or several principles able to limit the influence on society of economic thought, and associated behaviour, has often been raised by philosophy. To-day, the latter’s influence appears weakened by the development of modern liberal economic science, particularly in the English speaking world. The work of three of its representative thinkers, namely Adam Smith, John Rawls, and Amartya Sen, a prominent economist opened to philosophical issues raised by the first two, is scrutinized. Without any preconceived thought based on philosophical moral or religious considerations, this scrutiny is stimulated by the opening question. The progress of economic thought is reviewed in parallel, mainly in the English and American world where the influence of utilitarianism has been particularly strong. It is only when these inquiries have been completed that can be specified the main axis of a critique of economic thought: the limits of its anthropological basis tends to be occulted by its impressive mathematical developments

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (300 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. ff. (286-300).

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut catholique de Paris. Bibliothèque de Fels.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.