Rôle de l’interleukine-6 dans la physiopathologie de l’hypertension pulmonaire secondaire à la bronchopneumopathie chronique obstructive

par Laurent Savale

Thèse de doctorat en Physiopathologie

Sous la direction de Serge Adnot.

Soutenue le 07-12-2010

à Paris Est , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences de la Vie et de la Santé (Créteil ; 2010-2015) , en partenariat avec Physiopathologie et thérapeutique de l'hypertension artérielle pulmonaire et du poumon résiduel (laboratoire) .

Le président du jury était Jorge Boczkowski.

Le jury était composé de Serge Adnot, Olivier Sitbon, Ari Chaouat.

Les rapporteurs étaient Nicolas Roche, Robert Naeije.


  • Résumé

    Introduction. Les mécanismes physiopathologiques du remodelage vasculaire pulmonaire chez le patient BPCO sont encore mal élucidés. L'inflammation pourrait jouer un rôle déterminant.Objectifs. Déterminer le rôle de l'interleukine 6 (IL6) dans la physiopathologie de l'hypertension pulmonaire (HTP) associée à la BPCO.Méthodes. Nous avons étudié le lien entre l'IL6 et l'HTP sur une population de patients atteints de BPCO, l'effet de l'hypoxie sur le développement d'une HTP chez des souris IL6-/- et l'effet in vitro de l'IL6 sur les cellules endothéliales et les cellules musculaires lisses d'artère pulmonaire humaine.Résultats. Les patients BPCO avec HTP présentaient un taux plasmatique d'IL6 circulante plus élevé. Le génotype GG de l'IL6 était corrélé à un risque plus élevé de développer une HTP. L'IL6 est produite par tous les acteurs cellulaires impliqués dans la physiopathologie du remodelage vasculaire pulmonaire et en particulier la cellule musculaire lisse. Sa synthèse, ainsi que celle de ses récepteurs, est très nettement stimulée par l'hypoxie aigue et chronique. L'IL6 participe probablement à l'entretien de la dysfonction endothéliale, à la migration des cellules musculaires lisses et au recrutement des cellules inflammatoires. Les souris IL6-/- sont partiellement protégées de l'hypertension pulmonaire hypoxique et présentent un moindre recrutement pulmonaire de cellules inflammatoires induit par l'hypoxie. Le taux d'IL6 est corrélé à une longueur télomérique plus courte chez les patients BPCO, témoignant d'un processus de vieillissement biologique accéléré. L'HTP associée à la BPCO ou à l'hypoxie chronique pourrait résulter d'une accentuation du processus de sénescence des cellules vasculaires pulmonaires, favorisé par l'inflammation.Conclusion. L'inflammation et plus particulièrement l'IL6 semblent fortement impliquées dans la physiopathologie du remodelage vasculaire pulmonaire chez le patient BPCO.


  • Résumé

    Introduction. The pathophysiological mechanisms responsible for pulmonary vascular remodeling in COPD remain poorly understood. Inflammation may play a major role.Objectives. To study the role of interleukin-6 (IL6) in the pathophysiology of pulmonary hypertension associated with COPD.Methods. We studied the relationship between IL6 and PH in a population of patients with COPD, the effect of hypoxia on the development of PH in mice IL6-/- and the effect of IL-6 on endothelial cells and smooth muscle cells of human pulmonary artery in vitro.Results. COPD patients with PH were characaterised by a more pronounced hypoxia and higher plasma levels of circulating IL-6. The GG genotype of IL-6 also correlated with a higher risk of developing PH in these patients. Each of the different cellular elements that promote pulmonary vascular remodeling are known to produce IL-6, with smooth muscle cells known to be a particularly important source of this cytokine In addition, synthesis of IL-6 and its associated receptors is increased in response to acute and chronic hypoxia. It is likely that IL-6 contributes to endothelial dysfunction, the migration and, indirectly, proliferation of smooth muscle cells, and recruitment of inflammatory cells. Indeed, IL6-/- mice are partially protected from hypoxia-associated pulmonary hypertension and demonstrate attenuated hypoxia-induced lung recruitment of inflammatory cells. Levels of IL-6 also correlate with shorter telomere length in patients with COPD, indicating a process of accelerated biological aging. This suggests that pulmonary hypertension secondary to COPD or chronic hypoxia may be due to inflammation-associated acceleration of normal pulmonary vascular cell sénescence.Conclusion. Inflammation in general, and IL-6 in particular, appear to be strongly involved in the pathophysiology of pulmonary vascular remodeling in patients with COPD

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Communautés d’Universités et d'Etablissements Université Paris-Est. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.