Die diskursive Legitimation der Europäischen Union : eine lexikometrische Analyse zur Verwendung des sprachlichen Zeichens „Europa/Europe“ in deutschen, französischen und britischen Wahlprogrammen zu den Europawahlen zwischen 1979 und 2004

par Ronny Scholz

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Pierre Fiala et de Eckhard J. Dittrich.

Le jury était composé de Pierre Fiala, Eckhard J. Dittrich, Dominique Maingueneau, Johannes Angermueller, Renate Belentschikow, Karl Peter Fritzsche.

Les rapporteurs étaient Jeannine Richard-Zapella, Michael Rinn.

  • Titre traduit

    La légitimation discursive de l'Union Européenne : analyse lexicométrique de l'usage du signe « Europe/Europa » dans les programmes électoraux des élections européennes des partis politiques allemand, français et britannique entre 1979 et 2004


  • Résumé

    Ma thèse présente une analyse du signifiant Europe dans trois corpus allemand, français, britannique. Chaque corpus contient les programmes électoraux européens des partis politiques nationaux qui ont obtenu au moins une fois un siège au Parlement Européen. La période commence aux premières élections européennes en 1979 et se termine avec les élections européennes de 2004.Une analyse lexicométrique du signifiant Europe dans les trois langues révèle de nouvelles perspectives pour la compréhension linguistique de la notion d'Europe dans ces champs politico-discursifs. Elle permet de tirer des conclusions sur les problèmes de communication au niveau européen, sur l'objectif politique de l'Union Européenne et la légitimation du pouvoir de l'UE. Selon notre hypothèse de recherche, une telle légitimation se fonde sur une conception imaginaire de l'identité européenne commune aux différents peuples. Même si le pouvoir politique peut considérer qu'il est légitimé par une telle conception, l'analyse révèle des différences importantes entre les conceptions imaginaires circulant dans les trois champs discursifs comparés.L'analyse lexicométrique est exploitée sur le plan quantitatif mais aussi au niveau qualitatif. A l'échelle quantitative, l'index, les spécificités d'Europe, ses quasi-synonymes et les cooccurrences d'Europe sont analysés et interprétés. L'approche qualitative du contexte du segment thématique répété Europe est...' conduit à des conclusions supplémentaires. L'analyse de ce segment définitoire cherche à rendre visible, dans une démarche pragmatique, le contenu impliqué des différents énoncés. Cela conduit à figurer l'horizon sémantique au sein duquel le signe Europe apparaît. Les positionnements de la notion d'Europe et les argumentations liées à l'expression linguistique dans les trois différents corpus sont comparés dans cette phase de la recherche afin de mettre en évidence l'horizon discursif dans lequel apparaît la notion d'Europe.

  • Titre traduit

    The discursive legitimation of the European Union : a corpus-analytical approach to the use of the linguistic sign Europe/Europa in German, French and British election manifestos to the election of the European Parliament between 1979 and 2004


  • Résumé

    My PhD thesis analysis the signifier Europe in three corpora composed of German, French and British texts. Every corpus contains elections manifestos from national political parties that were represented in the European Parliament at least once with one a seat. The study starts with the first European elections 1979 and ends with the European elections of 2004.An analysis with the help of textual statistical measurements reveals new perspectives on the language comprehension of the notion Europe in the three different fields of political discourses. It allows conclusions about communication problems on a European level, about the political objectives of the European Union and about the legitimation of its political power. According to the research hypothesis the legitimation of the political power of the European Union is based on an imagined conception of a common European identity. Even if the political actors claim that they are legitimized by such an identity the study reveals something different. It shows some substantial differences between the imagined conceptions circulating within the three studied fields of political discourses.The textual corpora are explored with quantitative measurements and also with qualitative methods of text analysis. The frequency, the specific use of Europe and its quasi-synonyms, as the collocation of Europe are measured quantitatively. Additional conclusions were drawn from the qualitative analysis of the thematic word unit Europe is'. The analysis of this word unit is based on a pragmatic understanding of sense and tries to bring to evidence the implied content of the different utterances. In doing so, the semantic horizon of the sign Europe can be represented. During this research phase argumentations linked to the linguistic expression Europe are explored in order to analyse the discursive horizon in which the notion is used in the different discourses.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Communautés d’Universités et d'Etablissements Université Paris-Est. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.