Dall’assenza d’opera all’estetica del discorso : foucault interprete di Nietzsche

par Stefano Righetti

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Frédéric Gros et de Manlio Iofrida.

Soutenue le 15-06-2010

à Paris Est en cotutelle avec l'Università degli studi (Pise, Italie) , dans le cadre de Ecole doctorale Cultures et Sociétés (Créteil ; 2010-2015) , en partenariat avec LIS - Lettres Idées Savoir (laboratoire) .

Le président du jury était Philippe Sabot.

Le jury était composé de Frédéric Gros, Manlio Iofrida.

Les rapporteurs étaient Ubaldo Fadini.

  • Titre traduit

    De l’absence d’oeuvre à l’esthétique de l’existence : foucault interprète de Nietzsche


  • Résumé

    Le projet de recherche que j'ai réalisé avec ma thèse, entre les universités de Pisa et de Créteil, a eu pour objectif d'analyser les lectures particulières de l'œuvre de Nietzsche que l'on peut retrouver dans la pensée de Foucault et qui influencent les différentes périodes de son travail. Les aspects de Nietzsche que Foucault assume comme fond conceptuel dans ses propres œuvres et qui influencent sa méthode critique ne sont pas univoques, mais montrent au contraire des différences spécifiques correspondant aux différentes périodes de son travail.Pour mieux comprendre la lecture que Foucault fait de Nietzsche le travail se développe autour de l'analyse des aspects conceptuels qui viennent (selon Foucault lui-même ou par des vérifications thématiques évidentes) de la pensée de Nietzsche, confrontant la position de Foucault avec celles des autres auteurs qui se sont rapportés à Nietzsche et qui ont été significatifs pour Foucault même (allant de Blanchot à Bataille, Klossowski et Deleuze).Enfin il a été possible de montrer, dans ma recherche, qu'il existe un Nietzsche qui a influencé l'Histoire de la folie, un Nietzsche tragique et dionysiaque qui refuse la pensée du ratio moderne, la subjectivité métaphysique du cogito et qui permet à Foucault de donner à l'expérience de la folie une valeur positive et de comprendre, en même temps, les expériences du langage de la littérature contemporaine. En outre, qu'il existe un Nietzsche de la généalogie, qui a permis à Foucault d'approfondir le rapport entre le langage, le ratio et la subjectivité, à travers le concept d'épistème. Et qu'il existe, finalement, un Nietzsche qui donne de la valeur à la sagesse grecque dans la direction de l'esprit libre, et d'un sujet conscient de sa propre finitude, qui peut s'assumer le risque de créer soi-même les valeurs de sa propre existence. Ces “différents” Nietzsche parcourent la pensée de Foucault et – comme je l'ai souligné avec ma thèse – en représentent les étapes théoriques.


  • Résumé

    The project of the research I realized in my thesis, with the universities of Pisa and Créteil, has the aim of analizing the particular readings of Nietzsche's work we find in Foucault's thought and that influence different periods of his work. Nietzsche's aspects that Foucault assumes as conceptual background of his works and that influence his critic method are not univocal, but on the contrary show specific differences which correspond to different periods of his work.To better understand the reading that Foucault makes of Nietzsche, this work developes the analysis of the conceptual aspects that proceed (for admission of the same Foucault or by evident thematic examinations) from the thought of Nietzsche and compares the position of Foucault with those of other authors, who were related to Nietzsche and who were important for Foucault (from Blanchot, to Bataille, to Klossowski, to Deleuze).In my research it was possible to show the existence of three Nietzsches. A Nietzsche who influenced the History of madness, a tragic and dionysiac Nietzsche who refuses the thought of the modern ratio, the metaphisic subjectivity of the cogito and who permits Foucault to give the experience of madness a positive value and to understand, at the same time, the experience of the contemporary literature language. A Nietzsche of the généalogie, that allowed Foucault to deepen the relation among language, ratio and subjectivity, through the concept of epistème. Finally, a Nietzsche who gives value to Greek wisdom in the direction of the free spirit and a subject who is aware of his own finitude, and who can assume, for that reason, the risk of creating the values of his own existence. These “different” Nietzsches run through the thought of Foucault and – as I underlined in my thesis – they do represent its theoric stages.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Communautés d’Universités et d'Etablissements Université Paris-Est. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.