Variations des modernités picturales en Argentine et en Uruguay (1920-1960)

par Jacqueline Puig-Menetrier

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Michel Cadé.

Soutenue en 2010

à Perpignan .


  • Résumé

    En Argentine et en Uruguay, un ensemble de faits relatifs au champ artistique surgissent dans une période de profondes et rapides réévaluations des signes culturels en Europe. La notion de « contexte pertinent » retient les conditions socioculturelles et objectives qui président à l’apparition des œuvres, qui infléchissent certains de leurs caractères et qui interviennent dans la réception de celles-ci. Elle ne met pas à l’écart la part de totale liberté de l’artiste, et l’imprévu que chaque œuvre recèle en elle-même. Cette notion paraît particulièrement intéressante à retenir pour aborder la création picturale dans les espaces où le poids de l’histoire pèse de façon exceptionnelle sur le développement artistique. Les peuples du Río de la Plata, à forte composante italo hispanique, ont fait un accueil aux diffusions des nouveaux codes de la modernité. Les hybridations que les œuvres signalent, les rejets et les réélaborations , ne peuvent se comprendre sans que soient en précisée la nature des relations complexes qui lient ces pays « périphériques » aux centres d’excellence accréditée. Un corpus d’images permet de faire apparaître les relations en miroir qui se lisent dans les œuvres cubo futuristes des années vingt et trente. Une évolution sensible est perceptible après la Seconde Guerre mondiale. Une volonté de refonder la fonction de l’art, dans et à partir du Cône Sud, naît avec l’exceptionnel mouvement de l’abstraction géométrique et de l’art concret. Les structures de promotion des créations, à la fin des années cinquante, en même temps que l’horizon d’attente des publics, donnent une impulsion aux renouvellements des esthétiques du développement de l’art international, tandis que New York a supplanté Paris comme place hégémonique. La singularité des phénomènes ainsi que les solutions hétérotopiques fournies en Argentine et en Uruguay, durant la période, dans un contexte en évolution, témoignent de façon originale des contradictions et des paradoxes de la modernité de la première moitié du XXe siècle.

  • Titre traduit

    Variations of modern painting in Argentina and Uruguay (1920-1960)


  • Résumé

    In Argentina and in Uruguay, a set of facts relative to the artistic field appear for a period from deep and fast revaluations of the cultural signs in Europe. The notion of « relevant context » retains the socio cultural conditions which preside over the appearance of the works, which bend some of their characters and which intervene in the reception of these ones. It doesn’t put aside the part of total freedom of the artist and the unforeseen which every work conceals in itself. This notion seems particularly interesting to retain to approach the pictorial cretion on spaces where the weight of history, in an exceptional way, presses on the artistic developement. The nations from Río of Plata, mostly Hispanic Italian, welcomed the distributions about the new codes of modernity. The hybridizations which the works indicate, the refusals and the re-developements can be understandable by specifying the nature of the complex relations which connect these «peripheral » countries to the centers of the accredited excellence. A corpus of images allows to underline the relations in mirror which are bound in the cubo futurism works from the twenties and the thirties. A sensirive evolution is perceptible after the Second World War. A will to reestablich the fonction of art, in and from the South Cone, is born with the exceptional movement of geometrical art, whereas New York supplanted Paris as hegemonic place. The peculiarity of the phenomena, the heterotopus solutions, supplied in Argentine and in Uruguay, meanwhile, in an evolutive context, show in a original way contradictions as well as paradoxes of the pictorical modernity of the first half of the xxth century.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (503 f.)
  • Annexes : Sources. Bibliographie f. 484-503. Chronologie

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Lettres et Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2010 PUI
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.