L' alternance et la problématique de la transition démocratique au Maroc

par Saïd EL Alaoui

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Christophe Euzet.

Soutenue en 2010

à Perpignan .


  • Résumé

    Dès la nomination du gouvernement d’alternance au Maroc en mars 1998, un débat politique s’est développé dans les milieux intellectuels, relatifs à la transition démocratique du pays. Si pour certains observateurs marocains et étrangers, la nomination dudit gouvernement a constitué un indice de la transition démocratique, pour certains d’autres ce n’est pas le cas. La transition démocratique n’est connue qu’avec le nouveau règne de Mohammed VI. À notre avis, ce courant semble pécher d’un pessimisme exorbitant. Au niveau théorique, ce courant est victime d’une confusion de concepts, tels : « démocratie » et « transition démocratique », alors qu’il y a une large dissemblance entre les deux. Au niveau pratique, ledit courant a négligé dans son étude de l’alternance marocaine, un constat dans l’expérience politique qu’est le respect dans toutes les réformes : « la spécificité du système politique marocain ». C'est-à-dire qu’il n’est pas nécessaire de voir l’alternance marocaine une photo conforme à l’alternance tel qu’elle est pratiqué dans les pays occidentaux. Ce travail a pour objectif, de démontrer que la nomination du gouvernement d’alternance a constitué en elle-même un facteur de la transition démocratique. C'est-à-dire du vivant de Hassan II. L’expérience politique marocaine a répondu en large mesure aux règles générales de l’alternance, avec quelques nuances près qui reviennent à la nature du pouvoir au Maroc. En fait, on peut parler d’une "alternance au gouvernement" et non pas d’une "alternance au pouvoir". En outre, d’illustrer que les actions prises en faveur de la démocratisation par ledit gouvernement sous le règne du nouveau Roi, n’ont constitué qu’un processus vers le renforcement d’une transition déjà entamée.

  • Titre traduit

    The alternation and the problem of democratic transition in Morocco


  • Résumé

    On the appointment of alternative government in Morocco in March 1998, political debate has developed among intellectuals, on the country’s democratic transition. If for some Moroccan and foreign observers, said the appointment was a government index of democratic transition, for some others it is not the case. The democratic transition in know that with the new reign of Mohammed VI. In our opinion, this latter current simple sin of pessimism exorbitant. At the theoretical level, this current is the victim of a confusion of concepts, such «democracy» and «democratic transition», them there in a large dissimilarity between the two. On a practical level, said current failed in his study of alternation Moroccan experience in finding a policy that is in compliance with all reforms, « the specificity of the Moroccan political system ». That is to say that is not necessary to see a photo alternating Moroccan consistent with the alternation as it is practiced in western countries. This work aims to demonstrate that the appointment of alternative government has constituted it self a factor in the democratic transition. That is to say, the life of Hassan II. The Moroccan political experience has largely responded to the general rules of rotation, with some minor differences attributable to the nature of power in Morocco. In fact, we can a "alternate government" and not an "alternation of power". In addition, to illustrate the actions taken to promote democratization by that government under the reign of King again, have established a process to strengthen a transition has already begun.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (474 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 380-429

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Droit et Sciences économiques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TD 2010 ELA

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1251-2010-13
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section Droit.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.