Le droit de la faune sauvage des aires protégées transfrontalières en Afrique : l'exemple du parc régional du W (Bénin, Burkina-Faso, Niger)

par Innocent Senou Jean

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Jean-Jacques Raynal.

Soutenue en 2010

à Pau .


  • Résumé

    Le parc régional du W qui se situe à cheval sur le Bénin, le Burkina-Faso et le Niger constitue la première réserve de biosphère transfrontalière en Afrique de l'Ouest. Son importance socio-économique et écologique est évidente pour les états de la région et pour la communautéinternationale tout entière. Cependant, ce patrimoine mondial subit des empiètements et des atteintes, notamment en ce qui concerne la faune et ses habitats. Cette situation est la résultante de la diversité des régimes juridiques applicables à cette ressource de part et d'autre des frontières étatiques ainsi que des différences dans les moyens mobilisés pour la prévention et la détection des infractions. En effet, le droit de la faune sauvage du parc régional du W regroupe des règles non homogènes, relevant des ordres juridiques internes des états. Mais la participation des ces états aux grandes conventions d'environnement peut servir de fonds commun pour asseoir une gestion durable et une exploitation rationnelle des ressources faunistiques. Des solutions existent donc pour une harmonisation des règles devant déboucher sur une gestion concertée et pleinement participative des ressources faunistiques transfrontalières du W. Dans cette perspective, il est certain que le droit pourra contribuer utilement à un développement durable du complexe écologique du parc W.

  • Titre traduit

    The rightof the wildwife of the protected cross-boarders in africa : the case of the regional W park (Benin, Burkina-Faso, Niger)


  • Résumé

    The regional W Park which is located at the cross ways of Benin, Burkina-Faso and Niger constitutes the first reserve of cross-boarders in West Africa. Its socio-economic and ecological importance is obvious for the States of the region on the one hand and the whole international community on the other. However, this protected aria of the "W" is undergoing encroachments and damages, namely on its wildlife and habitats this situation is the consequence of the diversity of the judicial regulations applicable to this resource on either sides of States boarders as well as the differences in the means mobilized for the preventions and detections of law infractions. In fact, the right of the wildlife of the regional park of W gathers rules that are non-homogeneous, being the concern of judicial orders internal to the states. It is true that these States are parts of the big conventions of environment and therefore the international law offers them its resorts for a sustainable management and a rational exploitation of the fauna resources. Some solutions do exist, but they order a harmonization of conceptions and norms applicable to the local context. These perspectives favor an integrated management of the regional W Park's fauna at the same time that they permit the populations to assume more responsibility at the basis for a sustainable soothing management of resources. In this new direction, it is certain that the law may contribute usefully to a sustainable development of the ecological whole of regional W Park.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (398 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 313-337

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Droit et Sciences économiques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : UDT 2208
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.