Théodore Aubanel et Ludovic Legré : histoire d'une amitié littéraire : édition de leur correspondance

par Corinne Lissalde

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Joan-Ives Casanova.

Soutenue en 2010

à Pau .

  • Titre traduit

    Théodore Aubanel and Ludovic Legré : the story of a literapy friendship : edition of their correspondence


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Théodore Aubanel, le félibre de la Mióugrano, est un représentant éminent du félibrige provençal, aux côtés de Frédéric Mistral. Sa correspondance est extrêmement riche, puisqu’il a été en relation avec plus de six cents correspondants. Parmi eux, Ludovic Legré a une place prépondérante. Cet avocat marseillais a en effet échangé pendant trente ans avec Théodore Aubanel, de façon régulière, de 1856 à 1886. Leurs lettres, qui se trouvent désormais à Avignon, aux Archives départementales de Vaucluse, et à Marseille, au Museum d’histoire naturelle, ont été utilisées dans un grand nombre d’études consacrées à Aubanel ou au félibrige. Mais elles n’étaient jusqu’à présent connues que de façon lacunaire et parfois erronée. Ces 849 lettres sont désormais éditées, nous permettant d’avoir des informations sur la Provence du XIXème siècle et plus précisément sur le développement du félibrige qui, dans les premières années de cette correspondance, n’est pas encore structuré. Or, Théodore Aubanel et Ludovic Legré ont tous deux joué un rôle important dans son développement, l’un en publiant tout d’abord l’Armana prouvençau puis son recueil de poèmes La Mióugrano entre-duberto, l’autre en accompagnant à Paris Frédéric Mistral venu présenter Mirèio. Ces deux hommes, témoins et acteurs de la renaissance de la littérature provençale, commentent année après année l’évolution du félibrige, passant de l’enthousiasme à une certaine désillusion. Ces courriers permettent également de suivre l’écriture d’un grand nombre d’œuvres d’Aubanel, de découvrir la personnalité de deux hommes qui se sont livrés au travers d’une correspondance qui n’avait pas vocation à être lue par d’autres qu’eux-mêmes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (1477 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 1461-1477. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : ULT 1151-1
  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : ULT 1151-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.