Valorisation d’une plante médicinale algérienne «paronychia argentea » et essai de couplage et évaluation des propriétés antitumorales d’hétérocycles azotes polyphosphorylés

par Samia Bouanani

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Marc Lecouvey et de Nour-Eddine Aouf.

Soutenue en 2010

à Paris 13 .


  • Résumé

    Cette étude vise à valoriser une plante médicinale de la flore locale Paronychia argentea utilisée dans la médecine traditionnelle algérienne comme antilithiasique. Dans un premier temps, deux extraits aqueux et butanolique de cette plante ont été étudiés. Les effets pharmacologiques de la plante indiquent que l'administration de l'extrait butanolique des parties aériennes de Paronychia argentea aux rats rendus lithiasiques par une injection intrapéritonéale de l’oxalate de sodium, réduit et empêche la croissance des calculs urinaires, soutenant les données et les croyances traditionnelles concernant l'activité antiurolithiasique de la plante. Le mécanisme sous-tendant cet effet et les substances actives qui différencient les deux extraits sont toujours inconnus. Probablement, cet effet antilithiasique est peut être lié à l'abaissement des concentrations urinaires des constituants formant les calculs et/ou l'activité antioxydante de principe(s) actif(s) dans l'extrait qui permet(tent) l’élimination des radicaux libres. L’étude de la toxicité aiguë et subaiguë des extraits de Paronychia argentea, par voie orale sur des rats normaux, n'a pas induit de changements ou altérations significatives des paramètres biochimiques, hématologiques et morphologiques chez ces rats aux doses expérimentées. Dans un deuxième temps, la synthèse d’hétérocycles azotés (chlorosulfonyl oxazolidinones) a été réalisée avec succès. Le couplage de ces molécules au BPA3 (néridronate), afin d'améliorer leur biodisponibilité et leur activité antitumorale pour les comparer à l’extrait butanolique de Paronychia argentea, n’a malheureusement pas donné les résultats escomptés.

  • Titre traduit

    Development of an algerian medicinal plant "paronychia argentea "and coupling assay and antitumoral properties study of phosphorylated containing-nitrogen heterocycles


  • Résumé

    This study aimed at develop a medicinal plant of the local flora Paronychia argentea used in Algerian traditional medicine like antilithiasic. In the first part of this work, aqueous and butanolic extracts of this plant were carried out. The pharmacological effects of the plant indicated that administration of the butanolic extract of PA aerial parts to rats with experimental nephrolithiasis, reduced and prevented the growth of urinary stones, supporting folk information regarding antiurolithiasic activity of the plant. The mechanism underlying this effect and the active ingredients, which differentiate the two extracts, is still unknown. Apparently, it could be related to lowering of urinary concentrations of stone forming constituents, antioxidant activity and free radical scavenging principle(s) contained in the extract. The acute and sub acute oral administration of Paronychia argentea extracts did not induce significant alterations in almost all biochemical, haematological and morphological parameters in these rats. In the second time, the synthesis of the containing-nitrogen heterocycles (chlorosulfonyl oxazolidinones), was carried out successfully. Coupling of these molecules to the BPA3 (neridronate), in order to improve their biodisponibility and their antitumor activity to compare them with the extract butanolic of Paronychia argentea, did not give the anticipated results.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (133 f.)
  • Annexes : Bibliogr. en fin de parties

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TH 2010 005
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.