Diversité Cryptique, Bioacoustique et Interactions Intra et Interspécifiques dans le Complexe d’Espèces Primitives Néotropicales Pachycondyla apicalis (Hymenoptera : Formicidae : Ponerinae)

par Ronara de Souza Ferreira

Thèse de doctorat en Éthologie

Sous la direction de Dominique Fresneau.

Soutenue en 2010

à Paris 13 .


  • Résumé

    La région Néotropicale abrite une extraordinaire diversité biologique, dont une grande partie encore non identifiée. En outre, parmi les espèces déjà inventoriées, plusieurs groupes sont soumis à des classifications imparfaites. Ceci est particulièrement dû à l'existence d'espèces cryptiques formant des complexes d'espèces qui empêchent l’évaluation correcte de la biodiversité. Les fourmis primitives du complexe Pachycondyla apicalis sont un bon exemple de ce fait et leur taxonomie n’est pas consensuelle. Etant donné que l'identification exacte des espèces est essentielle à la fois à la recherche dans tous les domaines de la biologie et à la conservation de la biodiversité, l’un des objectifs premiers de ce travail a été la détermination de la diversité cryptique au sein de ce complexe d’espèces. L’étude des organes producteurs de son et des signaux stridulatoires ont démontré que ces espèces morphologiquement semblables possèdent des différences spécifiques nettes dans leurs systèmes de communication acoustique respectifs. Les résultats acoustiques ont été corroborés par des analyses moléculaires, confirmant ainsi que la bioacoustique est un outil potentiel pour la détermination des espèces cryptiques dans ce groupe de fourmis. Ce résultat est la première indication d'un tel degré de spécialisation dans les signaux stridulatoires des fourmis, ce qui suggère que les stridulations peuvent présenter un rôle encore plus important dans la vie de ces espèces. Bien qu’indiscernables pour l'œil humain, ces espèces cryptiques sont évidemment dissemblables les unes des autres. De ce fait, nous avons pu au travers d’études bioacoustiques, génétiques, chimiques, écologiques et comportementales caractériser des éléments de la biologie de ces espèces pouvant être considérés comme indicateurs de l’espèce, et ceci également dans le but de mieux comprendre les interactions intra- et interspécifiques dans ce groupe d’espèces phylogénétiquement proches.

  • Titre traduit

    Cryptic diversity, bioacoustics and intra and interspecific interactions in the primitive Neotropical species complex Pachycondyla apicalis (Hymenoptera: Formicidae: Ponerinae)


  • Résumé

    The Neotropical region is home to an extraordinary biological diversity, much of which still unidentified. In addition, among the species already described, several groups are subject to imperfect classifications. This is particularly due to the existence of cryptic species which form species complex that prevent the correct assessment of biodiversity. The primitive ants from the Neotropical Pachycondyla apicalis complex are a good example of this fact and their taxonomy is still unsolved. Since the correct identification of species is essential both for research in all fields of biology and the conservation of biodiversity, one of the primary objectives of this work was the determination of cryptic diversity within this species complex. The study of the stridulatory organs and signals showed that these morphologically similar species have clear specific differences in their respective acoustic communication systems. The acoustic results were corroborated by molecular analysis, confirming bioacoustics as a potential tool for the determination of cryptic species in this group of ants. This is the first indication of such a degree of specialization in the stridulatory signals of ants, suggesting that stridulations may have an even more important role in the lives of these species. Even if indistinguishable to the human eye, these cryptic species are obviously dissimilar from each other. Thus we were able through acoustic, genetic, chemical, ecological and behavioural studies to characterize biological elements of these species that can be considered as indicators of the species, and this also in order to better understand intra and interspecific interactions in this group of phylogenetically related species.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (199 f.-10)
  • Annexes : Bibliogr. f.179-197. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : PARIS 13 2010 SOU
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.