Etude théorique et numérique de la déformation d'une interface séparant deux fluides non-miscibles à bas nombre de Mach

par Yohan Penel

Thèse de doctorat en Mathématiques

Sous la direction de Olivier Lafitte.

Soutenue en 2010

à Paris 13 .


  • Résumé

    Résumé L’objectif de cette thèse est d’étudier un système modélisant l’évolution d’écoulements bi-fluides non miscibles dans un domaine borné, avec la perspective de mieux comprendre et de prédire le comportement de bulles dans les cœurs de réacteurs nucléaires. Ce système, appelé DLMN, est construit à partir des équations de Navier-Stokes sous l’hypothèse d’un nombre de Mach très faible. Dans le cadre d’études préliminaires, on établit des résultats d’existence et d’unicité de solutions pour des données initiales régulières (de type Sobolev) et pour différents systèmes d’équations aux dérivées partielles non-linéaires couplant équations hyperboliques, paraboliques et elliptiques. En particulier, dans le cas du modèle abstrait de vibration de bulles (Abv), on établit un certain nombre de propriétés vérifiées par les solutions, lesquelles sont explicitées en dimension 1. On s’attache ensuite à simuler ces solutions, en utilisant des schémas adaptés à la régularité des données. Pour le cas des données régulières, on construit un schéma d’ordre 2 inconditionnellement stable et basé sur la méthode des caractéristiques. En revanche, en présence de discontinuités, on associe un schéma non diffusif à un algorithme de raffinement adaptatif de maillage.

  • Titre traduit

    Title Theoretical and numerical study of a moving interface between two immiscible fluids at a low Mach number


  • Résumé

    Abstract We aimed at studying non-miscible two-fluid flows in a bounded domain in order to better understand and to predict the overall process of bubbly flows in nuclear reactors. A system of PDEs has been derived from the Navier-Stokes equations under a low Mach number assumption and named DLMN. As a preliminary, we prove in this thesis existence and uniqueness results for two sets of PDEs endowed with smooth initial data (Sobolev spaces) and consisting of hyperbolic, parabolic and elliptic equations. In particular, we deal with an abstract bubble vibration model (Abv). In addition to the proof of the short time existence result, we show that there exist global solutions in dimension 1 no matter what smooth initial data. We also demonstrate several properties satisfied by potential solutions. We then carry out numerical simulations by means of an unconditionally stable second-order scheme based on the method of characteristics (for smooth solutions) or a coupling between an antidiffusive scheme and an adaptive mesh refinement algorithm (in case of discontinuities).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (113 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.221-227

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : PARIS 13 2010 PEN
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.