Impacts écologique et comportemental de la fourni envahissante Wasmannia auropunctata sur une espèce arboricole, Tetraponera aethiops au Gabon

par Jean Bruno Mikissa

Thèse de doctorat en Éthologie

Sous la direction de Dominique Fresneau.

Soutenue en 2010

à Paris 13 .


  • Résumé

    Originaire d’Amérique tropicale, Wasmannia auropunctata (Roger) a été signalée au Gabon depuis 1914. Dans un premier temps, nous avons caractérisé la distribution de cette fourmi à travers tout le territoire gabonais et dans des écosystèmes particuliers, les mosaïques « forêt-galerie savane ». Il résulte que W. Auropunctata a colonisé tout le territoire gabonais près d’un siècle après son introduction. Dans un deuxième temps, nous avons évalué le niveau d’agressivité entre les ouvrières de W. Auropunctata issues de populations différentes. Malgré l’existence d’une faible agressivité entre individus issus des colonies différentes de W. Auropunctata au Gabon, les résultats de l’étude chimique et comportementale montrent l'existence d'une certaine capacité de discrimination entre les ouvrières provenant de populations séparées. Ceci placerait les populations gabonaises dans un statut intermédiaire de celles de la Nouvelle Calédonie et d'Israel (supercolonie) et de celles de sa zone native (multicoloniale). Enfin, l’étude a porté sur les interactions écologiques et comportementales de W. Auropunctata avec une espèce locale arboricole stricte, Tetraponera aethiops. T. Aethiops s’est avérée résistante face à W. Auropunctata sur les arbres de Barteria fistulosa dont la hauteur dépasse 5m de hauteur. Des tests d’agressivité, au laboratoire, ont montré une forte résistance de la fourmi arboricole envers l’envahisseur, par sectionnement des ouvrières jusqu’à la destruction de leurs nids.

  • Titre traduit

    Impact ecological and behavioural of the ant invasive Wasmannia auropunctata on an arboreal species, Tetraponera aethiops in Gabon


  • Résumé

    Originating in tropical America, Wasmannia auropunctata (Roger) was announced to Gabon since 1914. Initially, we characterized the distribution of this ant through all the Gabonese territory and in particular ecosystems, mosaic “the gallery-forests savannah”. It results that W. Auropunctata colonized all the Gabonese territory nearly one century after its introduction. In the second time, we evaluated the level of aggressiveness between the workers of W. Auropunctata resulting from different populations. In spite of the existence of a low aggressiveness between individuals resulting from the colonies different of W. Auropunctata in Gabon, the results of the chemical and behavioural study show the existence of a certain capacity of discrimination between the workers coming from separate populations. This would place the Gabonese populations in an intermediate statute of those of New Caledonia and Israel (super-colony) and those of its native zone (multicolonial). Lastly, the study carried on the ecological and behavioural interactions of W. Auropunctata with a strict arboreal native species, Tetraponera aethiops. T. Aethiops proved to be resistant against W. Auropunctata on the trees of Barteria fistulosa of which the height exceeds 5m height. Tests of aggressiveness, at the laboratory, showed a strong resistance of the arboreal ant towards the invader, by cutting of the workers’ petiole until the destruction of the nests of those ones.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (136 f.-70)
  • Annexes : Bibliogr. f.110-134. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : PARIS 13 2010 MIK
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.