Libéralisation, investissement et innovation : le cas du secteur des télécommunications

par Romain Lestage

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de David Flacher et de Jean-Hervé Lorenzi.

Soutenue en 2010

à Paris 13 .


  • Résumé

    Comment les politiques de libération -c'est-à-dire l’ouverture à la concurrence et les privatisations- affectent-elles l’innovation dans les télécommunications ? Afin de répondre à cette problématique, nous nous intéressons tout d’abord à la régulation de l’accès aux réseaux qui constitue le principal outil de promotion de la concurrence. En la matière, notre revue de la littérature met en évidence une contradiction entre la volonté d’accroître le surplus social compte tenu des infrastructures existantes et celle de favoriser le déploiement de nouveaux réseaux. Dans un modèle qui prolonge ces travaux en s’intéressant à la couverture géographique, nous montrons qu’une obligation de mutualisation des réseaux permet de mieux concilier ces deux objectifs qu’un contrôle du tarif d’accès. Plus généralement, la concurrence et les privatisations ont des effets contradictoires sur l’investissement des firmes. Dans notre étude empirique, il apparaît que les effets positifs de la concurrence l’emportent en moyenne sur ses effets négatifs. Il apparaît aussi que la concurrence « par les services » est moins favorable à l’investissement que la concurrence « par les infrastructures ». Notre second modèle théorique établit néanmoins que cette dernière affecte la nature des activités de R&D et accroît la part du développement au détriment de la recherche. A partir d’une étude comparée des modes de régulation française et coréens, nous soulignons qu’au- delà des arbitrages réalisés dans la mise en œuvre des politiques de libéralisation, leur articulation avec des dispositifs de soutien à l’innovation constitue un déterminant fondamental du progrès technique dans les télécommunications.

  • Titre traduit

    Liberalization, investtment and innovation : the case of telecommunications


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (230 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 210-220

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2010 068
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.