Modélisation des déséquilibres financiers globaux et régimes de change

par Tiou-Tagba Aliti Gnanonobodom

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jacques Mazier.

Soutenue en 2010

à Paris 13 .


  • Résumé

    Les ajustements macroéconomiques globaux sont analysés d’abord par les faits stylisés et les causes des déséquilibres globaux et ensuite en utilisant un modèle “stock flux cohérent” à trois pays dans la lignée de Godley et Lavoie (2007) et Zhao et Lavoie (2010). Trois modèles sont considérés. Le premier, à prix fixes, à trois zones avec un endettement en monnaie domestique, avec une parité dollar-yuan fixe, mais pouvant inclure aussi un comportement de diversification des réserves de la Banque centrale chinoise et une parité dollar-yuan flexible selon un régime de flottement pur ou un régime plus administré. Le deuxième étant une généralisation du précédent avec des prix flexibles au lieu de prix fixes. Le troisième, à prix fixes, à quatre zones avec un endettement du reste du monde en dollars, inclut un ancrage de la monnaie du reste du monde et le yuan sur le dollar et trois scénarios d’ancrage sur un panier de devises. Face à des chocs, la fixité de la parité du yuan-dollar limite la réduction des déséquilibres globaux au bénéfice de la Chine. Une diversification des réserves de change chinoises modifie la nature des ajustements, surtout au détriment de la Zone euro en raison de la dépréciation du dollar qui en résulte. La flexibilité de la parité dollar-yuan apparait en revanche comme un moyen efficace pour réduire les déséquilibres dans tous les trois modèles. Si un flottement pur du yuan apparait peu réaliste dans le contexte actuel, un régime de change plus administré de la parité yuan-dollar donne des mécanismes d’ajustement assez similaires. Enfin, le modèle avec des prix flexibles confirme les principaux résultats obtenus précédemment.

  • Titre traduit

    Modelin global imbalances and exchange regimes


  • Résumé

    Global macroeconomic adjustments are usually discussed first by the stylized facts and causes global imbalances and then using a Stock-Flow Consistent (SFC) models in the lines of Godley and Lavoie (2007) and Zhao and Lavoie (2010). Three models are considered. First, fixed prices, three areas with a debt in local currency and with dollar-yuan fixed, but may also include conduct of reserve diversification of China's central bank and a dollar-yuan according to floating or administered regimes. The second is a generalization of the previous one with flexible prices rather than fixed prices. The third, fixed prices, four areas with the rest of world debt in dollars, include an anchoring of the rest of world and the yuan to the dollar and three scenarios for anchoring to a basket of currencies. Faced with shocks, the fixed parity of the yuan-dollar limits the reduction of global imbalances in favor of China. Diversification of foreign exchange reserves of China’s central bank is changing the nature of adjustments, especially at the expense of the euro area because of the depreciation of the dollar that results. The flexibility of the yuan-dollar parity, however, appears as an effective way to reduce imbalances in all three models. If a freely floating of the yuan appears unrealistic in the current context, a managed exchange rate regime over the yuan-dollar parity adjustment mechanisms gives quite similar. Finally, the model with flexible prices confirms the main results obtained previously.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (403 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 327-333

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2010 076
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.