Des pensées politiques subversives aux conduites révolutionnaires : les personnages feminins dans les littératures francophones de l'Afrique subsaharienne : (1975 à 2005)

par Emilie Sevrain

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Xavier Garnier et de Véronique Bonnet.

Soutenue en 2010

à Paris 13 .


  • Résumé

    Suite à la violence des conquêtes coloniales et des guerres civiles postcoloniales, nombre d’écrivains, hommes et femmes, se sont employés à figurer les bouleversements culturels et politiques de l’Afrique contemporaine. Au cœur de ces luttes de pouvoir et des mouvements de résistance sous-jacents émergent des figures féminines. Détentrices de responsabilités politiques ou investies dans des missions révolutionnaires, elles circonscrivent, par leurs discours subversifs et/ou leurs conduites contestataires, les propensions à la corruption et au despotisme des sociétés africaines modernes. Cette contribution se propose, à partir de l’étude des récentes productions, éditées entre 1975 et 2005, de mettre en perspective les procédés rhétoriques et stylistiques à l’œuvre dans l’élaboration d’un imaginaire du politique au féminin. Selon une approche interdisciplinaire, nous tenterons de déterminer les enjeux culturels et idéologiques de ces invariants et/ou innovations poétiques dans les processus de réécriture, modélisation ou subversion d’une mémoire des luttes africaines.

  • Titre traduit

    ˜The œsubversive political thoughts to revolutionary missions : female characters in literature francophone African sub-Saharan (1975-2005)


  • Résumé

    Further to the violent colonial conquests and the postcolonial civil wars, many writers, men and women, applied themselves to depict contemporary Africa's political and cultural upheavals. Female figures emerge from these struggles of power and the underlying resistance movements. Holding political sponsibilities or commited in revolutionary missions, they scope of African societies’tendancies to corruption and despotism through subversive speeches and/or protesting reactions. Based on recent texts published between 1975 and 2005, this dissertation proposes to highlight the rhetorical and stylistic processes at work in the development of a women’s political imaginary. Following an interdisciplinary methodology, we will try to determine the cultural and ideological issues of these constant features and/or poetic innovations in the rewriting, modelling or subversion processes of African struggles’memory.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(475 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 355-386

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2010 075
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.