USP7, un partenaire cellulaire de la protéine non-structurale NSP5 du rotavirus et étude de l'entrée du rotavirus par l'utilisation d'inhibiteurs de l'endocytose

par Rasha Khayyat

Thèse de doctorat en Microbiologie

Sous la direction de Didier Poncet.

Soutenue en 2010

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté de pharmacie (Châtenay-Malabry, Hauts-de-Seine) (autre partenaire) .


  • Résumé

    1. USP7, un partenaire cellulaire de la protéine non-structurale NSP5 du Rotavirus. Le rôle de NSP5 dans l’encapsidation et la réplication du Rotavirus restant mal connu. Nous avons co-purifié et identifié les partenaires cellulaires de la protéine NSP5 par la technique de co-immunoprécipitation. Nous avons identifié la protéine USP7, comme partenaire de NSP5. Nous avons cartographié les domaines d’interaction. Le rôle de l’interaction entre USP7 et NSP5 lors de l’infection virale reste inconnu. 2. Inhibition de l’entrée du Rotavirus par des inhibiteurs de l’endocytose. Nous avons montré que le MG132 et Lactacystine bloquent l’infection à une étape précoce du cycle viral. Nous avons effectué une cinétique d’entrée du Rotavirus en présence du Dynasore qui a confirmé la dépendance de l’entrée du virus de la dynamine. De plus, l’observation par ME de l’internalisation du Rotavirus montre la présence du virus dans des vésicules d’endocytose Donc le Rotavirus est internalisé par endocytose.

  • Titre traduit

    USP7, a cellular partner of the non-structural protein NSP5 of rotavirus and inhibitions of rotavirus cell entry by inhibitors of endocytosis


  • Résumé

    1. USP7, a cellular partner of the non-structural protein NSP5 of Rotavirus. As the role of NSP5 in viral RNA encapsidation and replication is not well characterized. Finding cellular partners would provide insight of its role. We identified the protein USP7, as cellular partner of NSP5. The interaction domains were mapped. The role of the interaction USP7-NSP5 during rotavirus replication remains to be elucidated. 2. Inhibitions of rotavirus cell entry by inhibitors of endocytosis. The mechanisms by which rotaviruses enter cells are still not fully resolved. We show that the proteasome inhibitors MG132 and Lactacystin block rotavirus infection at an early stage of infection. We performed a rotavirus cell entry kinetics in the presence of the dynamine inhibitor Dynasore that confirmed the dynamin dependence of virus entry. The internalization of rotavirus into cells observed by EM showed the virus enclosed inside vesicles. Hence, our results are in favor of endocytosis of rotavirus.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XV-202 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.178-202

Où se trouve cette thèse ?