Approches génotoxiques et transcriptomiques In Vitro pour la détermination de seuils de produits induisants des lésions oxydatives à l'ADN

par Anne Platel

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Marc Pallardy.


  • Résumé

    Dans le contexte de l'évaluation du risque, l'existence d'un mécanisme à seuil pour les produits générant un stress oxydant. Les espèces réactives de l'oxygène peuvent induire des lésions oxydatives à l’ADN en débordant les systèmes de défense cellulaires. Nous avons travaillé in vitro sur la lignée lymphoblastoïde humaine TK6 avec 3 agents oxydants (bromate de potassium, bléomycine, peroxyde d’hydrogène). Le 1er objectif (approche génotoxique) a été d'étudier les relations dose-effet afin de rechercher l'existence de seuils. Différents NOELs ont été déterminés. Le 2nd objectif (approche transcriptomique) a été d'identifier les mécanismes d’action. Les principales voies de signalisation varient avec les doses et sont cohérentes avec la réponse aux dommages à l'ADN et au stress cellulaire. L'ensemble de ce travail montre donc la nécessité d'une analyse globale combinant les techniques de toxicologie génétique traditionnelles et de toxicologie génomique.

  • Titre traduit

    In vitro genotoxic and transcriptomic approaches for the determination of thresholds of products inducing DNA damage


  • Résumé

    In the context of risk assessment, the existence of a thresholded-mechanism is suspected for some genotoxins inducing oxidative stress. Reactive oxygen species can generate oxidative DNA damage when cellular defence systems become overloaded. We worked in vitro on the human lymphoblastoid TK6 cell line with 3 oxidizing agents (potassium bromate, bleomycin, hydrogen peroxide). The 1st objective (genotoxic approach) was to investigate the dose-effect relationships to assess the existence of thresholds. Various NOELs were determined. The 2nd objective (transcriptomic approach) was to identify the mechanisms of action. The main signaling pathways depend on the dose and reflect the cellular response to DNA damage and cellular stress. Overall, this work shows the usefulness of a global analysis with the combination of standard genotoxicity assays and gene expression profiling technology.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (313 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.296-313

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Châtenay-Malabry, Hauts-de-Seine). Service Commun de la Documentation. Section Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 10PA114812 B
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7982
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.