De l'engagement comportemental à l'internalisation des comportements dans le domaine des activités physiques et sportives : la procédure de pied-dans-la-porte au service de la persistance des changements cognitifs et comportementaux

par Eva Parmentier

Thèse de doctorat en Sciences du sport

Sous la direction de Paul Fontayne et de Sophie Michel.

Soutenue en 2010

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. UFR STAPS d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les expériences menées dans le cadre de ce travail doctoral s’inscrivent dans le courant de recherche sur la théorie de l’engagement. Cette théorie, fréquemment utilisée pour promouvoir le changement social, défend l’idée que l’engagement est le produit de conditions situationnelles. L’une des procédures de soumission librement consentie la plus usitée, à savoir la technique du pied-dans-la-porte, a été utilisée et renforcée au moyen de facteurs augmentant le degré d’engagement (i. E. , le libre-choix, le choix de l’acte, et le nombre d’actes), afin d’obtenir des effets pérennes sur les comportements, les intentions et les attitudes des participants. Quatre études, comprenant la validation d’un questionnaire d’autodétermination créé pour les besoins de notre travail [étude 2] et cinq expérimentations mettant en oeuvre la technique de soumission, ont été conduites dans le but de faire émerger des indicateurs permettant d’appréhender l’entrée des sujets dans un processus d’internalisation des « nouveaux » comportements (e. G. , évolution des attitudes, généralisation du comportement, attributions internes, motivation autodéterminée). Outre la réplication des effets classiques de la procédure de pied-dans-la-porte et la mise en avant de l’impact de la déclaration de liberté, les principales conclusions montrent pour les sujets pris dans un processus d’acceptation : (1) une évolution positive de l’attitude, et (2) une augmentation du choix d’explications causales internes pour justifier leur comportement. Enfin, ces travaux soutiennent l’existence de relations entre le degré d’engagement des sujets dans la procédure et leur score de motivation autodéterminée. Des perspectives théoriques et appliquées sont évoquées pour prolonger et développer les conclusions expérimentales de cette recherche.

  • Titre traduit

    From commitment to internalization in sport domain : Foot-in-the-door technique for persistence of attitudes and behaviors changes


  • Résumé

    Based on commitment theory, this thesis aims at obtaining durable foot-in-the-door paradigm effects (i. E. , attitudes, intentions and behaviors changes). Therefore factors that can increase the degree of commitment (i. E. , freedom context, number of choices, number of acts) were used on the small request of the compliance technique. Four studies including a validation of questionnaire [Study 2] and five experiments were carried out in order to bring out indicators of internalization (e. G. , attitude change, generalization effect, internal causal explanations, self-determined motivation). Results show (1) a positive effect of commitment on attitude change and (2) that participants choose more internal causal explanations to justify their behaviors. In short these studies support relationships between subjects’ commitment degree and their self-determined motivation score. Theoretical and applied perspectives are provided to extend and develop conclusions of this research.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (333 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.[276]-299. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sud (Orsay, Essonne). Bibliothèque des STAPS.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2010/11
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.