Rôle de Mitf dans la différenciation des mélanocytes : étude dynamique du transport nucléocytoplasmique et importance des cofacteurs

par Audrey Chapelle

Thèse de doctorat en Sciences biologiques. Biologie

Sous la direction de Simon Saule.

Soutenue en 2010

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Microphtalmia transcription factor (Mitf) est un facteur de transcription à domaine bHLH-LZ essentiel pour la différenciation, la survie et la prolifération des cellules pigmentées chez les vertébrés. Le contrôle de l'activité de Mitf est donc essentiel au fonctionnement normal de ces cellules. Ce contrôle se fait aussi bien au niveau de l'expression du gène qu'au niveau de la protéine elle-même, à travers les modifications post-traductionnelles. Le gène Mitf code pour différentes isoformes du fait de l'utilisation de promoteurs alternatifs. Ces isoformes ont une partie amino-terminale spécifique alors que le reste de la protéine, contenant le bHLH-LZ, est commun aux différentes isoformes. Parmi elles, l'isoforme Mitf-A se répartit de manière équivalente entre le cytoplasme et le noyau tandis que l'isoforme M se localise uniquement dans le noyau. Les deux protéines possèdent un signal d'import nucléaire (NLS) situé au niveau du domaine basique. Nous avons montré que ces isoformes possèdent également un signal d'export nucléaire (NES) situé dans la partie amino-terminale de la protéine. De plus, des expériences de retour de fluorescence après photoblanchiment (FRAP) ont permis de montrer que Mitf-M revenait dans le noyau plus rapidement que Mitf-A. Nous avons, par ailleurs, investigué la possibilité que Mitf soit méthylée par PRMT1. Nous avons d'abord montré que les deux protéines étaient capables d'interagir physiquement. Nous avons ensuite montré que PRMT1 modifie la localisation subcellulaire de Mitf ainsi que sa capacité de transactivation et d'induction de la pigmentation de cellules de neurorétine.

  • Titre traduit

    Role of Mitf in melanocytes differentiation : dynamic study of nucleocytoplasmic shuttling and cofactors importance


  • Résumé

    Microphtalmia transcription factor (Mitf) is a bHLH-LZ transcription factor crucial for pigmented cells differentiation, survival and proliferation in vertebrates. Hence, Mitf activity control is needed for a normal function of these cells. This control is achieved by controling Mitf gene expression but also by post-translational modifications. Mitf gene encodes different protein resulting from the use of alternative promoters. These isoforms have specific amino-terminal ends whereas the rest of the protein, containing the bHLH-LZ, is common to all isoforms. Among them, A-Mitf isoform is localised in both the nucleus and the cytoplasm whereas M-Mitf has a nuclear only localization. These two proteins have a nuclear localization signal (NLS) located in the basic domain. We have shown that they also have a nuclear export signal (NES) located in the amino-terminal part of the protein. Moreover, fluorescence recovery after photobleaching (FRAP) experiments have shown that M-Mitf is imported more rapidly than A-Mitf. Furthermore, we have investigated the possibility that Mitf couId be methylated by PRMT1. First, we have shown that the two proteins are able to interact physically. Then, we have shown that PRMT1 changes Mitf subcellular localization, its transactivation ability and its ability to induce neuroretina cells pigmentation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (169 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 154-169

Où se trouve cette thèse ?