Développement et utilisation de dosages immunométriques pour la recherche de nouvelles réactions chimiques

par Julia Quinton

Thèse de doctorat en Chimie organique

Sous la direction de Frédéric Taran.


  • Résumé

    L'objectif de ce travail de thèse est la découverte de nouvelles réactions chimiques par dosages immunométriques. Ces derniers (aussi appelés « sandwich ») sont habituellement utilisés pour la détection de macromolécules (protéines, virus ou bactéries) pour des applications de diagnostic et sont peu décrits pour la détection de molécules de petite taille. Dans un premier temps, la mise au point du test "sandwich" a donc été réalisée en évaluant la taille minimale des molécules pouvant être prises en sandwich par deux anticorps. Cette étude a ainsi démontré que la formation d'un complexe ternaire entre les anticorps et les composés était possible dès lors que les deux épitopes étaient distancés de 5 atomes de carbone. Le criblage par "test sandwich" a ensuite été validé par l'étude de deux réactions connues dans la littérature : une réaction de cycloaddition de Huisgen et un couplage de Sonogashira. Dans un second temps, le criblage de nouvelles réactions chimiques a été réalisé afin de découvrir de nouvelles réactions chimiques. Un total de 2688 réactions sur plaque 96 puits a ainsi été réalisé dans différentes conditions expérimentales, et criblé par la suite par le "test sandwich". Parmi celles-ci, 67 combinaisons se sont révélées actives et ont donc abouti à la formation d'un produit de couplage. Sur ces 67 réactions, 13 ont déjà été décrites dans la littérature et les 54 combinaisons restantes se sont révélées être nouvelles. A ce jour, seules deux réactions ont pu être reproduites et leurs produits de couplage résultant caractérisés. Ce criblage a permis de mettre en évidence une nouvelle réaction de désulfuration catalysée par du cuivre permettant la formation d'iso-urées en présence de phénols. Cette réaction s'est également révélée être très efficace en version intramoléculaire permettant la formation en "one pot" de benzoxazoles à partir d'aminophénols. Enfin, ce criblage a également permis la découverte d'une seconde réaction innovante de cyclisation impliquant des N-hydroxythiourées et des alcynes en présence de sels de cuivre.

  • Titre traduit

    Development and utilisation of immunoassays for the discovery of new reactions


  • Résumé

    The main goal of this project is the discovery of new ligation reactions by sandwich immunoassays. These sandwich test are usually used for the detection of macromolecules (proteins, virus or bacteria) for applications in diagnostic and they are poorly described for the detection of small compounds. Firstly, the development of the "sandwich test" has been carried out by evaluating the minimum size of the compounds which could be detected through the simultaneous binding oftwo antibodies. This study showed that a ternary complex could be formed even if the spacer separating two epitopes is constituted by only 5 carbon atoms. The screening by "sandwich test" has been first validated on known reactions: the Huisgen cycloaddition and Sonogashira reactions. Secondly, the screening by "sandwich test" has been realised in order to find new reactions. 2688 reactions have been realised on 96 well plates in different experimental conditions and then screened by "sandwich test". 67 hits have been observed and resulted from the formation of cross coupled products. However, among these 67 hits, 13 products resulted from known reaction and 54 hits resulted from new ones. Only 2 reactions have been optimised and reproduced at bigger scale. This screening led to the discovery of a new desulfuration reaction catalysed by copper that allowed the straighfoward formation of iso-urea in presence of phenols. This reaction was very efficient in an intramolecular way and led to the formation of benzoxazoles from aminophenols. Then, this screening permitted the disco very of a second new reaction: an innovative reaction of cyclisation in the presence of N-hydroxythiourea, alcynes and copper salts.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (221 p.)
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2010)218
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.