Conception d'une chaîne de traitement de la langue naturelle pour un agent conversationnel assistant

par François Bouchet

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Jean-Paul Sansonnet.


  • Résumé

    Face au nombre croissant d'utilisateurs novices d'applications informatiques, le besoin d'une assistance efficace est devenu crucial. Nous proposons d'y répondre à l'aide d'un Agent Conversationnel Assistant (ACA), interface permettant l'usage de la langue naturelle (spontanément employée en cas de problème) et fournissant une présence rassurant les utilisateurs. Une étude préalable décrit la constitution (combinant recueil et utlilisation de thésaurus) d'un corpus de requêtes, dont le besoin est justifié. Ce corpus de 11626 phrases est contrasté à d'autres, et nous montrons qu'il couvre le domaine de l'assistance et contient en plus des requêtes relevant du contrôle de l'application et de discussion avec l'agent. Ce corpus sert de base pour concevoir une chaîne d'analyse syntaxico-sémantique des requêtes en langue naturelle, utilisant un ensemble de clés sémantiques, de règles d'analyse et de transformation. En sortie, les requêtes sont exprimées dans un langage formel (DAFI) dont nous donnons la syntaxe et la sémantique. La chaîne de traitement est évaluée en comparant annotation manuelle et requêtes produites automatiquement, et l'emploi de méthodes d'apprentissage supervisé pour identifier les activités conversationnelles des requêtes est envisagé. L'approche suivie est validée par l'intégration d'un ACA au sein d'une application Web de conception musicale collaborative. Enfin, nous nous intéressons à l'architecture requise pour l'ageTIlt rationnel en charge de définir les réactions à partir des requêtes formelles en DAFT et du modèle de l'application, soulignant le besoin pour celui-ci de disposer d'un modèle cognitif

  • Titre traduit

    Design of a natural language processing chain for an assisting conversational agent


  • Résumé

    With the increasing number of novice users of computer applications, the need for efficient assistance has become critical. To supply the need, we suggest using an Assistant Conversational Agent (ACA), an interface allowing the use of naturallanguage (used spontaneously when a problem arises) and providing a reassuring presence to the users. A preliminary study details the constitution (combining collectÎon and the use of thesauri) of a corpus of requests, which need is justified. This corpus of 11,626 requests is compared with others, and we show that it covers the studied domain of assistance and moreover, con tains requests regarding controlling of the application and chatting with the agent. This corpus provides a sound foundation for the conception of a syntactico-semantic analyzer of naturallanguage requests, using a set of semantic keys, a set of analysis rules and a set of transformation rules. Ln output, requests are expressed in a formallanguage (DAFI) for which we provide the syntax and the semantics. The analyzer is evaluated by comparing a manual annotation and the requests automatically produced, and we consider the use of sorne supervised machine learning approaches in order to identify conversationaJ acti vities. The methodology followed is validated through the integration of an ACA into an existing Web application for cooperative music prototyping. Finally, we describe the required architecture for the rational agent in charge of defining the reactions based on the formal requests expressed in DAFT and on the model of the assisted application, emphasizing the need for a cognitive model.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (299 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.247-263. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Og ORSAY(2010)176
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.