Micrométéorites concordia : des neiges antartiques aux glaces cométaires

par Elena Dobrică

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Cécile Engrand.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Concordia micrometeorites : from Antartic snow to cometary ices


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les micrométéorites antarctiques (MMAs) échantillonnent la matière présente lors des premiers instants de la formation du système solaire. Deux nouvelles familles sont identifiées dans la collection CONCORDIA 2006, les MMAs: (i) à grain fin (FgF) présentant des caractéristiques similaires à celles des poussières interplanétaires poreuses collectées dans la stratosphère (CP-IDPs), et (ii) ultracarbonées (UCAMM) qui sont dominées par la matière carbonée. Les MMAs ont été caractérisées par des observations spectroscopiques, minéralogiques, pétrographiques et isotopiques. Ces données montrent des similarités avec les résultats obtenus sur les échantillons cométaires rapportés par la mission STARDUST. Les études par spectroscopie Raman montrent que les MMAs contiennent une matière carbonée présentant un fort degré de désordre. Le radical nitrile est identifié dans une UCAMM. La minéralogie des UCAMMs est décrite par microscopie électronique à transmission. Les minéraux sont généralement présents sous forme d'agrégats, rarement sous forme de minéraux isolés ou dans des objets présentant une texture ignée. Des objets similaires aux Glass with Embedded Metal and Sulphides des IDPs ont été identifiés dans une UCAMM. La matière carbonée de ces UCAMMs est très enrichie en deutérium, jusqu'à 30 fois la valeur terrestre. Les UCAMMs pourraient donc constituer les particules CHON identifiées dans la comète Halley. L'association de cette matière carbonée avec une composante minérale formée à haute température confirme la présence d'un mécanisme efficace de transport dans le disque protoplanétaire. Les MMAs offrent une opportunité unique d'étudier le continuum astéroïde-comète.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (167 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 147-167

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2010)115

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 10 PA11 2115
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.