Modélisation statistique d'antennes dans leurs environnements

par Amine Mohammed Mellah

Thèse de doctorat en Sciences appliquées. Physique

Sous la direction de Alain Sibille et de Christophe Roblin.

  • Titre traduit

    Statistical modeling of antennas in their close environments


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Avec l’émergence des nouvelles technologies sans fils, la ressource spectrale est plus que jamais en voie de saturation. De nouvelles approches d’allocation fréquentielle s’imposent afin de mieux gérer la répartition du spectre. Le concept de la radio cognitive constitue une solution d’avenir pour relever ces défis, s’appuyant sur des terminaux conscients de leur environnement afin de pouvoir analyser ce dernier et s’y adapter de manière dynamique. Il est nécessaire pour cela de bien identifier les mécanismes liés à la propagation et au comportement du terminal, qui peuvent impacter la mise en œuvre et les performances de techniques de radio cognitive. A plus brève échéance, la disponibilité d’outils informatiques apportera une aide à la gestion efficace et dynamique du spectre. Ces outils implémenteront des algorithmes permettant de simuler le fonctionnement des réseaux sans fil dotés des techniques d’allocation dynamique du spectre puis de radio cognitive. Leur développement passe par la mise au point préalable de modèles simplifiés des blocs de base du simulateur, tels que le trafic, la propagation, et les terminaux. Le travail contenu dans le présent manuscrit s’est concentré sur l’étude des interactions entre les antennes et leurs perturbateurs proches dans une perspective de développement de tels modèles. Plusieurs configurations ont ainsi été étudiées en simulation et en mesure afin de représenter la diversité des situations d’usage pour deux types d’applications : la téléphonie mobile et les communications Ultra Large Bande haut débit. Des indicateurs de performances d’antennes ont été définis puis étudiés statistiquement pour illustrer la démarche suivie.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (213 p.)
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2010)64
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.