Etude du transcriptome non-codant chez le poulet

par Marie-Laure Endale Ahanda

Thèse de doctorat en Biologie moléculaire

Sous la direction de Rima Zoorob.

Soutenue en 2010

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Ces dernière années ont mis en lumière l'immense complexité du transcriptome eucaryote et révélé une multitude d'ARN non-codants impliqués dans un grand panel de processus biologiques. Les travaux présentés ici proposent d'explorer leur expression chez le poulet et chez l'homme et de rechercher leur implication dans différentes maladies aussi bien infectieuses que génétiques. Nous avons identifié des ARN non-codants dans des banques d'ADN complémentaires de tissus immuns activés de poulet. Et l'étude de leurs profils d'expression, au cours d'une infection virale suggèrent qu'ils pourraient réguler l'expression de gènes impliqués dans la défense de l'hôte contre les pathogènes. Ensuite, nous avons montré que la présenced'une forme mutée de la protéine CFTR, responsable de la mucoviscidose chez la plupart des patients, augmente l'expression de plusieurs microARN parmi lesquels, miR-125a dont l'une des cibles pourait êre impliquée dans la maladie. Puis, nous avons suivi l'espression des microARN, chez le poulet, après infection par des pathogènes entériques et détecté l'expression différentielle de mirocARN impliqués dans le contrôle de la réponse inflammatoire et dans l'apoptose; Enfin, nous avons découvert des microARN exprimés différentiellement suite à l'infection de cellules épithéliales par le virus influenza H1N1 sauvage ou un mutant incapable d'exprimer un des facteurs de la virulence, et avons identifié les voies de signalisation qu'ils réguleraient.

  • Titre traduit

    Study of chicken non-coding RNAs


  • Résumé

    In the last decade, the complexity of the transcription in the eukaryotic genomes was discovered, and revealed thousands of noncoding RNAs involved in a large range of biological processes. This work explores their expression and involvement in infectious and genetic diseases in chicken and human. First we identified noncoding RNAs from chicken immune-related cDNA libraries. Their expression profiles following a viral infection suggested that they could act as regulators of genes involved in the chicken immune defences. We showed also in an in vitro cystic fibrosis context, that several microRNAs are upregulated, including miR-125a which targets a gene that could be involved in the disease. We investigated then microRNAs expression following enteric pathogens infection in chicken and showed a diffrential expression of microRNAs reported to act as negative regulators of inflammation and inducers of cell-cycle arrest. Finally, we have revealed microRNAs differentially expresses between epithelial cells infected by a wild-type H1N1 influenza virus or an H1N1 influenza virus defective for a virulence foctor, and identified signaling pathways targeted by these micro RNAs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (307 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.279-296

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Og ORSA(2010)339
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.