La communauté et l’étranger entre la pêche et le tourisme : le cas du village de Hezra (Delta du Danube – Roumanie)

par Georgeta Stoïca

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Raymond Jamous et de Cristina Papa.

Le président du jury était Dionigi Albera.

Le jury était composé de Raymond Jamous, Cristina Papa, Dionigi Albera, Stefano Allovio, Ferdinando Mirizzi, Franco Lai.

Les rapporteurs étaient Stefano Allovio, Ferdinando Mirizzi.


  • Résumé

    Cette thèse se propose de montrer, dans une perspective critique, les pratiques, les représentations et les rhétoriques d’un village roumain du Delta du Danube, Hezra. Celles-ci s’inscrivent dans un processus plus vaste de transformation qui affecte l’ensemble de la zone, focalisant l’attention sur les stratégies des acteurs dans une « arène » ayant pour enjeu central l’utilisation des ressources naturelles.Situé dans un secteur ayant, depuis 1990, le statut de Réserve de la Biosphère, le village a connu une rapide transformation des normes qui régissent l’exploitation de l’environnement. Ce faisant, il a été confronté à l’arrivée de nouveaux acteurs (entrepreneurs, commerçants), avec un fort capital économique et culturel qu’ils ont utilisé à leur avantage. Autrefois village de pêcheurs, Hezra témoigne aujourd’hui du déclin considérable de l’activité de pêche. Ce déclin fait suite principalement à l’interdiction, pour dix ans, de la pêche à l’esturgeon, dans le cadre de la protection de l’espèce.Les pratiques et les politiques de protection de l’environnement sont intégrées à divers projets de développement social et économique du territoire. Elles sont élaborées et mises en place par des acteurs qui utilisent l’écart de savoirs et de pouvoirs au sein des populations locales et entre celles-ci et l’extérieur. De plus, suite à la construction d’un complexe touristique à côté du village traditionnel, ce dernier doit faire face à un développement rapide du tourisme. Bien que promu, au début, par un entrepreneur extérieur, l’activité touristique a été développée au fil du temps par les habitants, en particulier les femmes, qui en ont fait la principale ressource économique du village, tout en composant avec la pêche. Cela a représenté une reconversion économique qui n’est pas sans effets sur les relations sociales, les relations entre les sexes et les formes de vivre et d’habiter.Deux fils conducteurs structurent ce travail : d’un côté, les modifications émergeant au sein de la communauté et de l’autre, les rapports de celle-ci avec les étrangers, ou, en somme, comment l’étranger est caractérisé sur un mode ambigu, étant soit sujet soit objet de la manipulation.

  • Titre traduit

    The community and the stranger between fishing and tourism : the case of the village of Hezra (Danube Delta – Romania)


  • Résumé

    The aim of the present research is that of showing, in a critical perspective, the practices, the representations and the rhetoric of a Danube Delta village, Hezra (Romania), that develops as part of a broader process of transformation that affects the whole area, focusing on the participants' strategies in an “arena” which has at its core the use of natural resources. The village, situated in an area of the Danube Delta recognized as a Biosphere Reserve in 1990, has seen rapid transformations of the rules governing the use of the environment and had to face with the arrival of new subjects (businessmen, traders) armed with economic and cultural capitals that they use to their advantage. Once a fishing village, Hezra witnesses today a substantial decline of the fishing activity, mainly due to the ban of sturgeon fishing for a ten year period, motivated by reasons of species protection. The practices and policies of environmental protection are an integral part of various projects of social and economical development of the area and are being realized and acted by different participants, using the gap of knowledge and power within local populations and between them and the outside world. In addition, following the construction of a tourist resort, situated at the periphery of the village, the old fishing village is facing a rapid development of tourism, which, promoted in the beginning, by an external businessman, with the passing years, it has become the main economic resource of the villagers, particularly for the women, integrating slowly with the trade of fishing.It is an economic conversion not free from effects on social relations and on the relations between the sexes and on the forms and living. This work follows two analytical lines linked between them: the first regarding the changes that are developing inside the community, and the second takes into account the relationship of the community with the “strangers”, trying to show how the “stranger” is an ambiguous figure and in the mean time he is subject and object of manipulation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.