Les messages d’avertissement (warnings) relatifs au tabac : effets d’exposition répétée, de familiarité et de dépendance

par Enguerrand Rolland du Roscoät

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Thierry Meyer.

Le président du jury était Didier Jourdan.

Le jury était composé de Thierry Meyer, Didier Jourdan, Fabien Girandola, Pascal Marchand, Jean-François Verlhiac.

Les rapporteurs étaient Fabien Girandola, Pascal Marchand.


  • Résumé

    Les messages d’avertissement apposés sur les paquets de cigarettes (warnings), sont un élément central des dispositifs de prévention des risques du tabac. Adossé aux recherches en psychologie sociale et cognitive sur les effets de familiarité et de répétition, notre programme de recherche vise à comprendre les processus impliqués dans l’exposition aux warnings selon la dépendance au tabac (fumeurs vs. fumeurs non dépendants vs. fumeurs dépendants). Huit études expérimentales ont été conduites (N = 1 305). L’hypothèse de fluence hédonique, selon laquelle l’exposition répétée de la forme du warning serait paradoxalement associée à des affects positifs, a été rejetée. Lorsque l’exposition implique le contenu sémantique du warning, présenté seul ou dans le contexte d’une tâche de préférence pour des paquets de cigarette, les résultats suggèrent une augmentation de l’adhésion au message et de la crédibilité perçue (effet de vérité). Les bénéfices de l’exposition répétée sont retrouvés sur les indicateurs à la fois quantitatifs et qualitatifs de traitement de l’information. Enfin, les résultats soulignent l’importance de considérer la dépendance au tabac dans la réception des warnings. La discussion met l’accent sur l’intérêt d’une approche en santé publique basée non seulement sur l’efficacité des interventions mais aussi sur les processus impliqués.


  • Résumé

    Warning messages affixed to cigarette packages are central features of tobacco hazard prevention. With a focus on social psychological and cognitive effects of familiarity and repetition, the research program aims to understand the processes involved in exposure to warnings as a function of tobacco addiction (non smokers vs. light smokers vs. heavy smokers). Eight experimental studies were conducted (N = 1 305). The hedonic hypothesis was rejected: repeated exposure to the form of warning was not paradoxically associated with positive affect. When the exposure involves the semantic content of the warning, presented alone or in the context of a preference task for cigarettes’ packets, the results suggest more adherence to the message and more perceived credibility (truth effect). The benefits of repeated exposure are found on both quantitative and qualitative information processing. Finally, the results highlight the importance of considering the dependence on tobacco in the receipt of warnings. The discussion focuses on the interests of public health approaches based not only on the effectiveness of interventions but also on the processes involved.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.