Comparaison sociale et jugement judiciaire : influence de la similarité dans les décisions et processus de jugement

par Catherine Lafitte-Coulon (Lafitte)

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Patrick Gosling.

Le président du jury était Dominique Oberlé.

Le jury était composé de Patrick Gosling, Dominique Oberlé, Denis Hilton, Nicolas Michinov, Marie-Louise Desgranges.

Les rapporteurs étaient Denis Hilton, Nicolas Michinov.


  • Résumé

    Ces recherches se situent à la convergence de deux grands courants théoriques : • la comparaison sociale et plus précisément, la comparaison égocentrique,• le jugement de responsabilité (intention, responsabilité, culpabilité et sanction), plus particulièrement la relation entre l’intention et la sanction d’une part et entre la responsabilité et la sanction d’autre part.Il s’agit d’études quasi-expérimentales dans le cadre d’un jugement spontané, à partir de la lecture d’un fait divers entrainant des conséquences graves et dont l’intention de l’auteur n’est pas évidente.Les objectifs sont les suivants : • appliquer la théorie de la comparaison égocentrique (Dunning, 1996) à un jugement judiciaire, • explorer l’influence de la similarité objective, manipulée, et plus particulièrement celle de la similarité subjective, déclarée, sur les décisions (attribution d’intention, responsabilité, culpabilité et sanction) et les processus de jugement,• confirmer l’existence d’un processus de jugement inversé, dit justificatif (Oberlé et Gosling 2003) n’utilisant pas l’intention ou la responsabilité comme des préalables à la sanction mais comme justifications d’une sanction donnée a priori.Les résultats montrent que :• la similarité provoquée par le scenario expérimental ne suffit pas à engendrer un effet sur les décisions de jugement, seule la similarité subjective peut diminuer les attributions d’intention, de responsabilité ou le niveau de sanction,• l’existence de deux processus justificatifs est confirmée ; la similarité subjective révèle celui par l’intention, la similarité manipulée révèle celui par la responsabilité,• un élément subjectif peut favoriser un processus considéré comme « rationnel ».

  • Titre traduit

    Social comparison and judicial judgment : influence of similarity on decisions and process of judgment


  • Résumé

    This research stands at the confluence of two main theoretical fields:• social comparison, and more specifically, the egocentric comparison between one judge and his target;• judgment of responsibility (intention, responsibility, guilt and sanction) and more particularly the relationship between intention and sanction on the one hand, and between responsibility and sanction on the other.Of consideration here are quasi-experimental studies within the specific context of spontaneous decision, reading a news item describing an event causing serious outcomes and for which the author’s intention is not easily discernable.The objectives are :• to apply the theory of egocentric comparison (Dunning, 1996) to a judicial judgment,• to explore the influence of objective similarity, when controlled, and more specifically the influence of subjective similarity, as declared, on the decisions (attribution of intention, responsibility, guilt and sanction) and on the judgment processes;• to confirm the presence of a “justificative model” (Oberlé & Gosling, 2003) which does not consider intention nor responsibility as sanction perequisites but rather as justifications of an ex-ante sanction attribution.Our results demonstrate that :• when experimentally induced, the similarity does not suffice to trigger an effect on the decisions, sole the perceived similarity is able to lessen either the attributions of intention, responsibility or the sanction level;• the existence of two justificative model is ascertained : while the subjective similarity reveals the process by intention, the controlled similarity brings the process by responsibility to light;• a subjective component can foster a process considered as “rational” .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.