Approche psychosociale et différentielle des évaluations sensorielles : intensité affective et préférences tactiles

par Marine Kergoat

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Thierry Meyer.

Le président du jury était Paulette Rozencwajg.

Le jury était composé de Thierry Meyer, Paulette Rozencwajg, Sylvie Droit-Volet, Kamel Gana, Agnès Giboreau, Huguette Nicod.

Les rapporteurs étaient Sylvie Droit-Volet, Kamel Gana.


  • Résumé

    L’évaluation sensorielle en aveugle de produits de consommation conduit souvent à l’identification de groupes de préférences hétérogènes. Par exemple, des participants préfèrent les tissus doux alors que d’autres ne présentent pas cette préférence. Pour comprendre ces préférences, 9 recherches ont été conduites (N = 1128) selon une double perspective : différentielle et fonctionnelle. Une perspective différentielle a exploré systématiquement les déterminants à la fois cognitifs, affectifs et sociaux des préférences sensorielles. L’évaluation visio-tactile de textiles (échantillons de tissus pour sièges de voiture et tissus traités principalement avec des agents assouplissants) couplée à des mesures dispositionnelles a mis en lumière la valeur prédictive du construit d’Intensité Affective (Larsen, 1984). Dans une perspective fonctionnelle (i.e. approche fonctionnelle des attitudes ; Katz, 1960 ; Smith, Bruner, & White, 1956), nous avons testé l’hypothèse selon laquelle la fonction de régulation de l’éveil (Larsen, 2009) était le mécanisme motivationnel sous-tendant ces préférences. Les consommateurs qui apprécient les tissus au toucher doux vivent plus intensément leurs émotions positives et réagissent plus intensément à des stimuli provoquant des émotions négatives. Sur la base d’une approche multidimensionnelle du construit d’Intensité Affective (Bryant, Yarnold, & Grimm, 1996), nous avons discuté des déterminants motivationnels potentiellement impliqués dans les préférences de consommateurs pour les tissus doux.

  • Titre traduit

    Psychosocial and differential Approach of Sensory Evaluations : affect Intensity and tactile Preferences


  • Résumé

    The blind sensory evaluation of consumer products often yields to heterogeneous clusters of preference. For instance, some participants have a preference for soft textiles whereas others do not have such a preference. To understand these preferences, 9 studies were conducted (N = 1128) according to a double approach: differential and functional. A differential approach systematically explored the cognitive, affective and social determinants of sensory preferences. The visual-tactile evaluation of fabrics (car seat fabrics and fabrics mainly treated with softener agents) coupled to dispositional measures highlighted the predictive value of the Affect Intensity construct (Larsen, 1984). Within a functional approach (i.e. function of attitudes; Katz, 1960; Smith, Bruner, & White, 1956) we tested the hypothesis that function of arousal regulation (Larsen, 2009) was the motivational mechanism underlying these preferences. Consumers liking soft textiles live more intensely their positive emotions and react more intensely to stimuli inducing negative emotions. On the basis of a multidimensional approach of the Affect Intensity construct (Bryant, Yarnold, & Grimm, 1996), we discussed the motivational determinants likely to be involved in consumer preference for soft textiles.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.