Le technocomplexe Itaparica : définition techno-fonctionnelle des industries à pièces façonnées unifacialement à une face plane dans le centre et le nord-est du Brésil pendant la transition Pléistocène-Holocène et l’Holocène ancien

par Antoine Lourdeau

Thèse de doctorat en Préhistoire

Sous la direction de Eric Boëda.


  • Résumé

    Dans les années 1970, un ensemble culturel supposé homogène a été reconnu dans le centre et le nord-est du Brésil pour la période couvrant la transition Pléistocène-Holocène et l’Holocène ancien (12.000-7.000 BP environ). Il a été nommé tradition Itaparica et défini sur une base typologique par la présence, dans les assemblages lithiques, de pièces façonnées unifacialement, généralement appelées lesmas. Une telle définition, basée sur un seul type de pièces, dont les descriptions détaillées font défaut, a amené à une divergence de points de vue et à des critiques quant à cet ensemble culturel, à tel point que son existence est actuellement remise en question. Pourtant si l’on se penche sur l’ensemble des données bibliographiques disponibles, il s’avère qu’il existe bien dans cette région, entre 12.000 et 7.000 BP, une concentration remarquable de sites ayant livré ces pièces façonnées unifacialement à une face plane. Dans ce travail, nous visons à une définition technologique globale de ces industries lithiques et nous proposons d’en vérifier l’homogénéité géographique en nous basant sur l’analyse techno-fonctionnelle des assemblages de trois sites : GO-JA-01 (Etat de Goiás), la Toca do Boqueirão da Pedra Furada (Etat du Piauí) et la Toca do Pica-Pau (Etat du Piauí).Il apparaît, suite à cette étude, que les pièces façonnées unifacialement à une face plane correspondent à un concept de taille original, reposant sur des principes structurel, productionnel et fonctionnel propres. Ce concept supporte néanmoins une certaine variabilité, manifestée notamment par une diversité des potentiels fonctionnels. Ces pièces s’intègrent dans un système technique au sein duquel elles entretiennent une relation de complémentarité avec les autres outils.La comparaison entre les industries des trois sites étudiés et de quelques autres décrites dans les publications met en lumière une homogénéité géographique de ce système technique. On peut en conclure qu’il existe bien, dans le centre et le nord-est du Brésil, pendant la transition Pléistocène-Holocène et l’Holocène ancien, un technocomplexe Itaparica, lequel correspond à la première phase de peuplement dense de la région.

  • Titre traduit

    The Itaparica techno-complex : a techno-functional definition of lithic industries with unifacially shaped artefacts with one flat surface in Central and North-Eastern Brazil, during the Pleistocene-Holocene transition and early Holocene


  • Résumé

    In the 1970's, a cultural entity has been recognized in Central and North-Eastern Brazil, spanning from the Pleistocene-Holocene transition and early Holocene (12.000-7.000 BP). This entity, named Itaparica tradition, was defined, in a typological perspective, by the presence in lithic assemblages of unifacially shaped artefacts with one flat surface, called lesmas. This definition, only based on one kind of tools, which detailed descriptions were lacking, led to a divergence of views and interpretations, and raised question about the existence of the Itaparica tradition. Nevertheless a detailed review of the bibliographical data shows a noteworthy concentration of sites yielding unifacially shaped artefacts with one flat surface in this region between 12.000 and 7.000 BP.This work aims to provide a global technological definition of these lithic industries, and to test their geographical homogeneity. In this attempt we realized a techno-functional analysis of lithic assemblages from three sites: GO-JA-01 (State of Goiás), Toca do Boqueirão da Pedra Furada (State of Piauí) and Toca do Pica-Pau (State of Piauí).The results stemming from this study show that unifacially shaped artefacts with one flat surface correspond to an original technical concept, characterized by specific structural, productional and functional principles. This technical concept features a certain degree of variability, expressed by the diversity of functional potentials. These artefacts belong to a technical system in which they are complementary to the other tools.A comparison between the analysed industries and other published assemblages highlights the strong geographical homogeneity of this technical system. In conclusion one can state the existence, during the Pleistocene-Holocene transition and early Holocene, of an "Itaparica techno-complex", which represents the first phase of substantial settlement of Central and North-Eastern Brazil.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.