Les étudiants et le nationalisme : le cas des Comores

par Ali Madi Djoumoi

Thèse de doctorat en Histoire de la politique contemporaine

Sous la direction de Didier Musiedlak.

Soutenue en 2010

à Paris 10 .


  • Résumé

    Le progrès de l'enseignement s'est accompagné de la naissance d'une génération protestataire. La manifestation de grève lycéenne du 14 mars 1968 marque un grand tournant. L'indépendance trouve ses partisans et la situation socio-politique se dégrade. L'indépendance est anticipée et autoproclamée le 6 juillet 1975. Dans la dynamique de l'indépendance, l'ASEC se radicalise, défend une indépendance totale et immédiate et participe à la formation du FPU. Elle situe son anticolonialisme dans une logique historique, récupère toutes les luttes du peuple comorien contre l'occupation française. Elle défend l'unité nationale et l'intégrité territoriale, résiste aux pouvoirs putshistes pour connivence avec l'impérialisme français. Elle se présente comme l'héritière de la mémoire collective nationale et se mobilise pour la promotion d'une nouvelle culture nationale afin de rehausser le patriotisme révolutionnaire. Elle prône la révolution nationale démocratique et populaire, milite pour un État unitaire fort capable de défendre l'unité nationale, dénonce toute hégémonisme dans le monde et soutient les mouvements de libération nationale. Le mouvement patriotique révolutionnaire incarne La Voix du Peuple, relaie toutes les souffrances du peuple, s'en prend à toutes les corruptions et prêche pour l'avènement d'un État de droit. Le patriotisme révolutionnaire perd sa vigueur à partir de la fin des années 1980. Le féodalisme triomphe, le putshisme reste impuni et la montée du régionalisme s'est accentuée. La dynamique patriotique révolutionnaire a cependant permis la formation de ceux qui incarnent le nationalisme contemporain, la conquête des libertés démocratiques et syndicales et une innovation de la pratique politique.

  • Titre traduit

    The students and the nationalism : the case of Comoros


  • Résumé

    The progress of teaching is accompanied by the arrival of generation of protesters. The event of contestation, on march the 14th 1968, represents a very important decisive moment. The independance finds it supporters and the socio-political situation is deterirating. The independance is anticipated and self-proclamed on july the 6th 1975. In the dynamic of independance the ASEC movement radicalizes, defends a full and immediate independance and participates in forminf FPU movement. It leads its anticolonialism in a historical logic; gets all struggles of comorian people against french occupation. It defends national unity and territorial integrity, resists at putshist powers for connivance with French imperialism. It comes like the heiress of collective national memory and mobilizes oneself for the promotion of a new national culture so to heighten the revolutionary patriotism. It lauds the national democratic and popular revolution, militates for strong unitary state capable to defend the national unity, and denounces any form of superiority in the worls and supports the political action of national independance. The patriotic movement revolutionary personifies the voice of people, relieves his suffering, denounces all forms of corruptions and pleads for a state of law. The revolutionary patriotic loses his vigour since the end years 1980. The feudalism triumphs, the putshism stays impunished and the rise of regionalism is accentuated. The revolutionary patriotic dynamic has nevertheless enabled the emergance of a new generation wich embodies the contemporary nationalism, the conquest of trade union and democratic liberties and an innovation of the politic practice.

Autres versions

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par l'Harmattan à Paris

La jeunesse étudiante et l'indépendance des Comores


Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par l'Harmattan à Paris

La jeunesse étudiante et l'indépendance des Comores

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (525 f.)
  • Annexes : Bibliogr. 1386 réf. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T10PA10-0133
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : La jeunesse étudiante et l'indépendance des Comores
  • Dans la collection : Collection Océan indien
  • Détails : 1 vol. (247 p.)
  • ISBN : 978-2-343-05247-2
  • Annexes : Bibliographie et webliographie p. 231-246. Notes bibliogr. en bas de page
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Acheter en ligne

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : La jeunesse étudiante et l'indépendance des Comores
  • Dans la collection : Collection Océan indien
  • Détails : 1 vol. (247 p.)
  • ISBN : 978-2-343-05247-2
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier. Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.