Soufisme et politique au Maroc : du nationalisme à la socialisation politique

par Youssef Chihab

Thèse de doctorat en Sciences politiques

Sous la direction de Jean-Marie Demaldent.

Soutenue en 2010

à Paris Ouest Nanterre La Défense .


  • Résumé

    A travers ce travail, nous avons essayé de cerner le rôle du soufisme  dans la construction du Maroc moderne. Notre étude qui se veut à caractère sociopolitique cherche à nourrir des réflexions sur cette  forme de religiosité en renaissance et son apport sociopolitique dans la période coloniale et celle de l’indépendance. Nous avons tenté de définir la  place de cette forme d’islamité  dans une société de plus en plus sécularisée et dans laquelle l’Islam reste une forte référence.   A travers une enquête de terrain, nous avons interrogé la socialisation politique du soufisme au sein de la société marocaine d’aujourd’hui. S’il est clair que le religieux, au Maroc, participe encore aujourd’hui à la socialisation via les mosquées, les universités et même les médias, quelle est la forme de cette socialisation  due au soufisme et quel est son importance ? Nous avons évoqué les liens complexes et parfois ambigus entre le foyer du soufisme et d’autres foyers sociaux, islamisme, oulémas, partis politiques notamment. Nous avons abordé également le rôle de cette institution dans la stabilisation de la scène politique au Maroc. Notre étude  nous a permit de souligner les profondes mutations sociales d’un nouveau Maroc depuis la période coloniale.

  • Titre traduit

    Sufism and policity in Marocco : from nationalism to political socialization


  • Résumé

    Through this work, we tried to identify the role of Sufism in the construction of modern Morocco. Our study aims at socio-political character seeks to entertain thoughts about this form of religious revival and its socio-political contribution in both the colonial and independence periods. We have attempted to define the place of this form of Islamic identity in a society increasingly secularized and where Islam remains a strong reference. Through field investigation, we tried to identify the political socialization of Sufism in Today’s Moroccan society. While it is clear that the religion in Morocco still part of socialization through mosques, universities and even the media, what is the form of the socialization due to Sufism and what is its significance? We discussed the complex and sometimes ambiguous links between the Sufism field and other fields, Islam, clerics, including political parties. We also discussed the role of this institution in the stabilization of the political scene in Morocco. Our study has also highlighted the profound social changes of new Morocco since the colonial period. To answer these questions, our work was structured around the following: We introduced our work by the definition and evolution of Sufism and the different approaches explaining the phenomenon of brotherhoods. The first part of our work is dealing with the role of Sufism in the colonial period taking into account its evolution and the political actions against it. The second part deals with the place and the political role of Sufism in the contemporary period. Afin de  répondre à ces questions, notre travail s’est articulé  autour des axes suivants : Nous avons introduit notre travail par la définition et l’évolution du soufisme, ainsi que les différentes approches expliquant le phénomène confrérique. La première partie de notre travail traite du rôle du soufisme dans la période coloniale, en tenant compte de l’évolution du soufisme et  les politiques menées contre ce foyer social. La deuxième partie aborde la place et le rôle politique du soufisme dans la période contemporaine.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (429 f.)
  • Annexes : Bibliogr. 262 réf. Glossaire.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T10PA10-116(1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.