La passion du tragique : paroles mélodisées chez les Yézidis d'Arménie

par Estelle Amy de la Bretèque

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Raymond Jamous.

Le président du jury était Claire Mouradian.

Le jury était composé de Raymond Jamous, Claire Mouradian, Christine Allison, Jean Lambert, Rosalía Martinez.

Les rapporteurs étaient Christine Allison, Claire Mouradian.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur la parole mélodisée chez les Yézidis d’Arménie. Elle décrit un registre particulier d’utilisation du sonore, que les Yézidis nomment « paroles sur » (kilamê ser), et qu'ils situent à la frontière entre musique et langage. Il s'agit en premier lieu d'une manière de mélodiser la parole pour exprimer des sentiments tristes dans des contextes rituels (comme les funérailles), ou dans les conversations quotidiennes. Le terme s'applique également au jeu du hautbois duduk. Ce mode d'énonciation fait l'objet d'un intérêt particulier dans la communauté, et bien que les Yézidis ne le considèrent pas comme « musical », il est fréquent de trouver des « paroles sur » enregistrées sur les disques et cassettes du marché local.L’analyse des caractéristiques formelles et performatives des kilamê ser permet de montrer comment cet usage particulier de la parole construit un espace de partage des émotions. En son sein, les conceptions Yézidies de l'exil s'articulent à celles du sacrifice, de l'héroïsme et du deuil. Au delà de la catharsis individuelle, les paroles mélodisées sont un pivot grâce auquel l’absence devient présence, et la mort intègre la vie. Le raisonnement mené dans le texte est illustré par un nombre important de documents de terrain présentés dans un DVD multimédia.


  • Résumé

    This dissertation is about melodised speech among theYezidis in Armenia. On the dividing line between music and language, this specific sound register, which the Yezidis call  “words on” (kilamê ser), is linked to feelings of sadness. It consists primarily of spoken words, melodised in ritual contexts (such as the funerals) but also in daily life conversations. This way of using sounds is of particular interest for the Yezidis, and although they do not consider it as « music », it is not rare to find kilamê ser recorded on tapes and compact disks on the local markets. The analysis of the formal and performative characteristics of the kilamê ser shows how this specific use of speech constructs a sonic space where emotions are shared. It serves as a linchpin for Yezidi conceptions of exile, sacrifice, heroïsm and mourning. Beyond individual catharsis, melodised words transform absence into presence, and integrate death to the life of the community.The argument developped in the text is illustrated by a large corpus of field documents presented on a multimedia DVD.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Classiques Garnier à Paris

Paroles mélodisées : récits épiques et lamentations chez les Yézidis d'Arménie


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Classiques Garnier à Paris

Informations

  • Sous le titre : Paroles mélodisées : récits épiques et lamentations chez les Yézidis d'Arménie
  • Dans la collection : Littérature, histoire, politique , 6 , 2259-9479
  • Détails : 1 vol. (230 p.)
  • Notes : Le livre contient une adresse Internet permettant l'accès à un contenu complémentaire.
  • ISBN : 978-2-8124-0787-1
  • Annexes : Bibliogr. p. 203-214. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.