Cristina Comencini : cinécritures - Femmes

par Tiziana Jacoponi

Thèse de doctorat en Langues littératures et civilisation romanes : Italien

Sous la direction de Christophe Mileschi et de Giorgio De Vincenti.

Soutenue le 16-10-2010

à Paris 10 en cotutelle avec l'Università degli studi Roma Tre , dans le cadre de Ecole doctorale Lettres, langues, spectacles (Nanterre) .

Le président du jury était Oreste Sacchelli.

Le jury était composé de Christophe Mileschi, Giorgio De Vincenti, Oreste Sacchelli, Marco Maria Gazzano.

Les rapporteurs étaient Marco Maria Gazzano.


  • Résumé

    De prime abord, toute l’œuvre de Cristina Comencini semble simple, légère et quasi populaire. Pourtant, elle l’une des rares auteures, dans l’Italie contemporaine à être en même temps écrivaine, scénariste, metteur en scène, dramaturge. Ces multiples facettes de sa production l’ont menée à créer une cinécriture féminine au carrefour du roman et du film, une véritable stratégie qui utilise la texture même de la langue (syntaxe et grammaire) pour rendre le message plus accessible. Cette étude prend en considération la période 1994-2007, pendant laquelle l’auteur elle se fait l’interprète des femmes au nom d'une nouvelle subjectivité et commence sa relecture de l'histoire, en particulier des années ‘70. La maîtrise des structures génériques et des moyens techniques lui permet d’innover au niveau du contenu d’abord pour proposer à partir de 2001 un nouveau « format » féminin et populaire où les sentiments privés sont le prétexte pour exprimer des sentiments politiques.


  • Résumé

    At first sight, Cristina Comencini’s works may seem simple, light, almost popular. Yet, she one of the rare authors, in contemporary Italy, who is at the same time a writer, a scenarist, a film director and a playright. These multiple aspects of her work led her to create a women’s « cinécriture » which stands at the crossroad between novel and film. It is a real conscious strategy which uses the texture of the language (grammar and syntax) to render the message more accessible to anyone. This thesis takes into consideration the period going from 1994 to 2007, during which the author became the spokeswoman of the feminin cause in the name a new subjectivity and she started to reinterpretate history, in particular the period of the Seventies, so crucial for her generation. Her mastery of the different kinds of genre structures and of technical skills allowed her to renew the literary landscape, first of all in terms of subject treated. From 2001, she has been able to propose a innovatory feminin and popular « format » whereby the private feelings are the pretext to express political analysis.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.