Devenir de patientes hospitalisées pour anorexie mentale à l'adolescence : analyse biographique des parcours de vie

par Tamara Hubert

Thèse de doctorat en Démographie

Sous la direction de Alain Jourdain et de Nathalie Godart.

Soutenue le 28-09-2010

à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Economie, organisations, société (Nanterre) .


  • Résumé

    Les conséquences sociales des troubles psychiques sont mal connues et très peu étudiées en France. Pourtant, il est aujourd'hui avéré que ces troubles peuvent avoir d'importants retentissements tant sur la vie personnelle, dans le sens d'une altération de la qualité de vie, que sur l'économie d'un pays. L'objectif principal de notre travail a été d'évaluer le devenir global (physique, psychique et social) d'une cohorte de patientes hospitalisées pour anorexie mentale de 1996 à 2002. L'objectif secondaire a été d'étudier les interrelations entre ce devenir et les pratiques de recours aux soins imbriquées dans des biographies de vie. Dans un premier temps, l'approche biographique a permis la mise en exergue de trois facteurs influant le plus fortement sur la sous utilisation des services de soins alors que l'état psychique et/ou somatique le nécessite : l'âge à la première hospitalisation, la distance entre le domicile et l'hôpital et les relations conflictuelles avec le père. Dans un second temps, nous avons étudié les relations entre le sentiment de chronicité des troubles et l'altération de la qualité de vie. La dépréciation de la santé mentale augmente le sentiment de chronicité des troubles et diminue celui de guérison. La succession des événements constitutifs des trajectoires thérapeutiques a un impact sur la qualité de vie exprimée et sur les chances de bon devenir à l'âge adulte. C'est pourquoi, il est important de prendre en compte les facteurs impliqués dans la construction des trajectoires thérapeutiques en vue de l'élaboration de politiques de lutte contre le handicap psychique lié à une chronicité des troubles psychiatriques.

  • Titre traduit

    Long-term outcome of inpatients with anorexia nervosa during teenagehood : biographical analysis of lifecourse


  • Résumé

    The social consequances of psychic troubles are unfamiliar and some few studies have been made in France. Nevertheless, it is prouved that these troubles may have an important impact, as in personal life (in a deacreasing quality of life) as on the economics of a country. The principale aim of our study was to assess the global outcome ( physical, psychological and social) of a cohort of anorexia nervosa inpatients since 1996 to 2002. The secondary aim was focused on the study of interrelationships between this outcome and the care utilization fitted into some life biographies. On the one hand, the biographic approach has highlighted three factors mostly influencing on the underused care utilization while the psychic and/ or somatic statement are required : the age of the patient at the first hospitalisation, the distance between the home and the hospital and the difficult relationships with the father. On the second hand, we have focused our attention on the relations between the feeling of psychological trouble chronicity and the quality of life impairment -especially on mental health. The damage on the mental health (quality of life) is increasing the feeling of chronicity and is reducing the sense of recovery. Indeed, it is very important to consider the factors involved in the building of therapeuratic trajectories in order to develop policies against psychological troubles disabilities-the building of these therapeutic trajectories having an impact on the quality of life and on the chances of recovery at adulthood.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.