Le stage, transition entre les mondes universitaires et professionnels : rapports au stage et stratégies d'action de stagiaires de l'enseignement supérieur

par Nicole Escourrou

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Marie-Françoise Fave-Bonnet.

Le jury était composé de Jean-Pierre Boutinet.

Les rapporteurs étaient Gilles Ferréol, Patricia Champy-Remoussenard.


  • Résumé

    Le stage est aujourd’hui un moment privilégié de transition entre le monde universitaire et le monde professionnel. Cette thèse analyse l’expérience et les représentations des étudiants de l’enseignement supérieur pendant leur stage de master 1 ou 2. Le cadre conceptuel choisi est celui des sciences de l’éducation, de la psychologie socio-cognitive et de la sociologie du changement. L’objectif est de démontrer l’existence de stratégies de stagiaires. Sont d’abord présentés différentes conceptions du stage, les spécificités du monde de la formation supérieure, des entreprises et la situation de l’étudiant aujourd’hui. L’étude de 240 rapports de stage d’étudiants d’universités, d’écoles de commerce et d’écoles d’ingénieurs à programmes similaires permet de réaliser des analyses quantitatives et qualitatives des rapports aux stages des étudiants de ces différentes institutions. Les aspects les plus significatifs sont identifiés, en vue d’en dégager les singularités d’actions et de stratégies des stagiaires. Une triangulation permet de croiser les approches personnelles des stagiaires aux approches institutionnelles de formations en mouvance et d’un monde du travail en changement. Les stratégies ou logiques d’actions apparaissent liées à la personne de l’étudiant, aux institutions de formation supérieure et aux entreprises. Les résultats cernent le stage comme une transition particulière et illustrent l’action stratégique des stagiaires, en en proposant une typologie.


  • Résumé

    Internship is now a specific period of transition considered as a university-to-work transition. This thesis analyzes the experience and representations of students in higher education during training periods of master 1 and 2. The conceptual framework chosen is that of educational sciences, socio-cognitive psychology and sociology of change. The purpose is to demonstrate the existence of trainee’s strategies. First different approaches of internship are presented from general features to particularities of the higher education, professional and current student’s fields. The study of 240 placement reports are conducted upon higher education students from business schools, engineering schools and similar universities, in order to realize quantitative and qualitative analysis on these reports of different institutions. The most significant aspects are identified in order to show the singularities of actions and strategies of trainees. Through triangulation, personal approaches of trainees will be connected with higher education institutional and professional approaches, both in a moving state. Those strategies or logics of action appear to be directly linked to the student as an individual, but also to institutions of higher education and businesses. The results identify the training period as a particular transition, while illustrating the strategic action of trainees, especially by proposing a typology.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.