Espaces communs et diversité ethnoculturelle : la Goutte-d'Or et la Petite Asie à Paris

par Ana-Cristina Nitescu

Thèse de doctorat en Aménagement de l'espace - Urbanisme

Sous la direction de Anne Raulin.

Soutenue le 26-06-2010

à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Economie, organisations, société (Nanterre) .

Le président du jury était Philippe Bonnin.

Le jury était composé de Anne Raulin, Philippe Bonnin, Pascal Dibie, Philippe Boudon, Guy Burgel, Sylvaine Conord.

Les rapporteurs étaient Pascal Dibie, Philippe Boudon.


  • Résumé

    Le défi des grandes villes et des métropoles est d’accueillir des nouvelles populations étrangères et de comprendre les modes d’interaction entre leurs territoires et ces nouveaux habitants. Paris, comme toutes les métropoles, se trouve confrontée à des vagues d’immigration. Dans une approche comparatiste, deux terrains ont été choisis pour étudier l’interaction entre cette diversité ethnoculturelle et l’habitat, et plus précisément les espaces communs, tantôt publics, tantôt privés : la Goutte d’Or dans le 18e arrondissement et la Petite Asie dans le 13e arrondissement. Nous avons suivi deux groupes ethnoculturels, maghrébin et asiatique, dans leurs pratiques des espaces communs pour essayer de décrypter les formes d’occupation : caractériser les usages, analyser les interactions entre ceux qui pratiquent ces espaces et comprendre les significations.Les projets de rénovation urbaine des quartiers peuvent se servir des observations qui en ressortent de cette recherche. La prise en compte des pratiques des habitants, ainsi que de leurs origines culturelles, semble un enjeu important. Car durable veut dire non seulement le capital naturel, mais aussi humain dans toute sa diversité et richesse.


  • Résumé

    The major challenge of large cities and metropolis is to welcome new foreign populations and to understand the modes of interaction between their territories and these new residents. Paris, like all cities, is faced with waves of immigration. In a comparative approach, two sites were selected to study the interaction between the ethnocultural diversity and habitat, specifically the common spaces, sometimes public, sometimes private: la Goutte d’Or in the 18th district and Little Asia in the 13th district. We followed two cultural groups, North Africain and Asian, during their practices in the common spaces in order to try to decode the forms of occupation: characterize the uses, analyze the interactions between those who practice these spaces and understand the meanings. The projects of urban renovation can use the observations that emerge from this research. Taking into account the practices of the inhabitants and their cultural origins seems an important issue. For sustainable means not only the natural capital but also human in all its diversity and richness.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.