Cuisiner les sensibilites : alimentation, affects et société (Noirs et Indiens Chachi du littoral équatorien)

par Armelle Lorcy

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Jacques Galinier.

Le président du jury était Denys Cuche.

Le jury était composé de Jacques Galinier, Denys Cuche, Françoise Lestage, Laura Rival, Francis Dupuy, Eric Garine.

Les rapporteurs étaient Françoise Lestage, Laura Rival.


  • Résumé

    Cette thèse traite de l’organisation sociale des Noirs et de leurs relations avec les Indiens Chachi du littoral équatorien, à travers l’étude de la cuisine. Le processus culinaire, de la production à la consommation des aliments, est abordé sous l’angle sensoriel et affectif. D’une part, ce processus vise à désodoriser et réodoriser les aliments carnés. Symbole d’hygiène et de degré de civilisation, les techniques utilisées à cette fin sont déterminantes dans les relations entre Noirs et Chachi. Le fait de les adopter favorise la mise en place de stratégies individuelles économiques et/ou migratoires. L’inverse conduit à produire de la discrimination sociale et à estomper ou à renforcer la distance sociale entre eux. D’autre part, l’analyse du lien entre cuisine et affects révèle une obsession chez les Noirs de rester chrétien. Autrement dit, il est nécessaire d’entretenir une relation de réciprocité avec les saints, les Vierges et Dieu. Il faut également éviter la « tentation » et les risques de métamorphose en « ennemis ». C’est en contrôlant les affects, notamment au moment de cuisiner, que les Noirs atteignent leur objectif. Ainsi, la cuisine sera analysée à travers trois aspects : le système alimentaire des Noirs en faisant ressortir l’importance des odeurs ; l’adoption ou non de la désodorisation par la marinade et ses conséquences dans les relations entre Noirs et Chachi ; la maîtrise des émotions en cuisinant au quotidien et lors de certains rassemblements catholiques. Finalement, ce travail montre une interpénétration sociale et culturelle, sélective et dynamique des populations noire et indienne.

  • Titre traduit

    Cooking Sensibilities : food, Affects and Society (Blacks and Chachi Indians of Coastal Ecuador)


  • Résumé

    This dissertation examines the social organization of the Blacks of coastal Ecuador and their relations with neighboring Chachi Indians through the study of cooking. The cooking process, from the production to the consumption of food, is approached from the angle of the senses and emotions. On one hand, the process involves removing odor and then adding odor to meat. These "deodorizing" and "reodorizing" techniques, symbols of hygiene and the degree to which one is "civilized", are crucial to relations between Blacks and Chachi. Adopting these techniques is part of individual economic and/or migratory strategies. Ignoring these techniques leads to social discrimination and to the reinforcement of social boundaries between the groups. On the other hand, analyzing the link between cooking and feelings reveals an obsession among the Blacks to remain Christian. In other words, they must maintain reciprocal relations with the Saints, the Virgin Mary, and God. They must also avoid "temptation" and the risk of changing into "enemies". It is by controlling their emotions, especially while cooking, that the Blacks reach their objective. Thus, cooking will be analyzed under three aspects: the food system of the Blacks which brings out the importance of odors; the adoption or not of deodorizing marinades and the consequences for Black-Chachi relations; and the mastery of emotions while cooking every day and for certain Catholic feast days. Finally, this work reveals the social and cultural, selective and dynamic interpenetration of the Black and Indian populations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.