Interactions entre élevage bovin et reboisement dans le socio-écosystème des hautes terres de la province de Nan au Nord de la Thaïlande : un processus de modélisation d'accompagnement pour améliorer la gestion du paysage

par Pongchai Dumrongrojwatthana

Thèse de doctorat en Géographie physique, humaine et économique

Sous la direction de Guy Trébuil et de Nantana Gajaseni.

Le président du jury était Frédéric Landy.

Le jury était composé de Guy Trébuil, Nantana Gajaseni, Frédéric Landy, Michel Étienne, Thirakhupt Kumthorn, Simaraks Suchint, Ruankaew Nipada, Christophe Le Page.

Les rapporteurs étaient Michel Étienne, Somyot Thungwa.


  • Résumé

    L’expansion des aires protégées et des activités de reboisement dans les hauts de bassins versants du nord de la Thaïlande sévèrement affectés par la déforestation durant les dernières décennies, impose une adaptation rapide aux exploitations agricoles et est fréquemment source de conflits d’usage des terres entre agriculteurs et forestiers. Les effets, positifs pour les premiers mais négatifs pour les seconds, du pâturage des bovins sur la régénération d’un couvert arboré font notamment l’objet d’âpres discussions. À partir d’un diagnostic régional interdisciplinaire conduit à plusieurs échelles pertinentes, la thèse relate la conception et la mise en œuvre d’un processus de modélisation d’accompagnement (ComMod) exécuté avec différents types d’éleveurs Hmongs et deux agences forestières gouvernementales afin d’assurer la médiation d’un tel conflit. Trois séquences successives reposant sur autant de versions d’un jeu de rôles assisté par ordinateur adaptées à l’évolution de l’intérêt des partenaires furent destinées à (i) améliorer la communication, l’échange de connaissances, ainsi que la confiance entre les parties en conflit, (ii) simuler l’introduction de pâturages artificiels dans l’interface entre espaces forestier et agricole, en association ou pas avec une gestion collective et la rotation des troupeaux, et (iii) initier les éleveurs à l’exploration de futurs scénarios possibles d’utilisation des terres du terroir villageois. Suite à ce processus de modélisation collaborative et d’intégration des connaissances, un simulateur multi-agents a été construit et utilisé pour explorer, dans un premier temps au laboratoire, les scénarios proposés par les parties prenantes pour l’évolution des pratiques d’élevage face au reboisement et à l’installation d’un nouveau parc national. Nous montrons comment le processus ComMod est parvenu à rapprocher les deux parties initialement opposées jusqu’à leur faire adopter un plan d’action concret reposant sur une expérimentation conjointe de la conduite du pâturage en parcelles de Bracharia ruziziensis. L’analyse des interactions entre les différents types de participants et de savoirs impliqués conduit à proposer plusieurs suites au processus mené dont un élargissement de ce type d’apprentissage par la simulation vers d’autres communautés confrontées à des problèmes similaires, ainsi que l’usage des modèles co-construits dans l’enseignement et la formation de futurs gestionnaires des ressources renouvelables en milieu rural.

  • Titre traduit

    Interactions between cattle raising and reforestation in the highland socio-ecosystem of Nan province, Northern Thailand : a companion modelling process to improve landscape management


  • Résumé

    The expansion of protected and reforestation areas in the head watersheds of northern Thailand, a region severely affected by deforestation during the past decades, is forcing the local farms to adapt rapidly and is at the origin of frequent land use conflicts between farmers and foresters. If the former state that cattle grazing is having a positive effect on forest regeneration, the latter disagree. Based on an interdisciplinary and multi-scale diagnostic analysis, the thesis presents the conception and implementation of a companion modelling (ComMod) process, involving different types of Hmong herders and two government forest agencies, that was designed to mediate such a local land use conflict in Nan province. Three successive sequences of collaborative modelling and simulation activities relying on as many versions of a computer-assisted role-playing game adapted to the evolution of the participants focus of interest were implemented to (i) improve communication, knowledge exchange, and trust between herders and foresters, (ii) simulate the introduction of artificial pastures in the local forest – farm land interface, in association or not with the rotation and collective management of the herds, and (iii) introduce the herders to the use of simulations to explore possible future land use scenarios in their village. Following this collaborative modelling and knowledge integration process, an autonomous agent-based model was built and used to explore, in the laboratory at this stage, several scenarios proposed by the local stakeholders regarding the evolution of livestock rearing practices facing reforestation efforts and the establishment of a new national park. We show how the ComMod process was able to reconcile the two conflicting parties and facilitated the joint adoption of a common action plan relying on an experiment to assess the management of Bracharia ruziziensis pastures under highland environmental conditions. The analysis of interactions between the different types of participants and sources of knowledge involved in this modelling process leads to the proposition of several follow-up activities. One consists in out-scaling this kind of learning by simulating exercises with other communities facing similar land use conflicts, and another deals with the use of the family of models co-constructed with the local stakeholders in teaching and training future renewable resource managers in rural areas.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.