Modélisation de la Grande Dépression : trois essais sur les expériences française et américaine

par Slim Bridji

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Fabien Tripier.

Soutenue le 14-09-2010

à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Economie, organisations, société (Nanterre) .

Le président du jury était Claude Diebolt.

Le jury était composé de Fabien Tripier, Claude Diebolt, Franck Portier, Michel Juillard, Ulrich Woitek.

Les rapporteurs étaient Franck Portier, Michel Juillard.


  • Résumé

    L'objet de cette thèse est de mobiliser et de développer des modèles d'équilibre général dynamique et stochastique pour une meilleure compréhension de la Grande Dépression aux États-Unis et plus particulièrement en France. Elle comprend trois essais. Dans le premier est appliquée la méthode de la comptabilité des cycles des affaires pour identifier les principales frictions à l'origine de la Grande Dépression française. Ces frictions sont alors comparées à celles mises en avant pour la Grande Dépression américaine. Le deuxième essai propose une explication de la chute de la productivité totale des facteurs aux États-Unis et en France durant la Grande Dépression basée sur le capital organisationnel accumulé dans les entreprises par l'apprentissage par la pratique. Le troisième essai présente un modèle d'équilibre général dynamique et stochastique qui intègre les règles de l'étalon-or. La capacité de ce modèle à rendre compte des principales évolutions macroéconomiques et monétaires en France durant les années 1930 est alors évaluée.

  • Titre traduit

    Modeling the Great Depression : three essays on the French and U.S. experiences


  • Résumé

    This thesis uses and develops dynamic stochastic general equilibrium (DSGE) models for a better understanding of the Great Depression in U.S. and particularly in France. It is composed of three essays. In the first essay, the business cycle accounting method is used to identify the main frictions that account for the French Great Depression. Those frictions are then compared to the ones that are emphasized for explaining the U.S. Great Depression. The second essay provides an explanation of the total factor productivity collapse in the U.S. and in France during the Great Depression, based on the organizational capital that is accumulated by farms through a learning-by-doing mechanism. The third essay proposes a DSGE model which emphasizes the functioning of the gold standard. The ability of this model to replicate the French macroeconomic and monetary fluctuations during the 1930s is then assessed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.