Capitalisme : Problème technologique ou question morale

par Hong-Duc Vo

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Arnaud Berthoud.

Soutenue en 2010

à Paris 10 .


  • Résumé

    Pour Weber, le capitalisme constitue un ensemble économique rationel dominé par l’entrepreneur qui suit dans ses affaires une discipline inspirée par le protestantisme et par ses sectes formant de véritables lobbies. Pour lui, le capitalisme dans des pays comme la Chine serait impossible, ce que contredit la croissance japonaise à la culture proche. Pourtant, cette croissance néglige la figure de l’entrepreneur. Celui-ci pour réussir doit avoir une culture générale. Il doit connaître les stratégies de ses salariés pour bien les guider. Pour cela, il saisirait leurs motivations et les intégrerait dans un droit qui leur donnerait un sens. La question du lien entre le capitalisme et la religion se pose tout comme les hypothèses de Weber. Disselkamp réfutera même ce lien , la religion se centrant sur la morale et le capitalisme sur les affaires. Pourtant la religion peut donner les outils intelectuels du capitalisme. L’origine serait dans la volonté des personnes à réaliser des projets. Ces derniers se fixeraient par la discussion un cadre pour une bonne coopération. Dans le cas du capitalisme, cette coopération a sans doute une origine protestante. Cependant, elle repose sur les choix personnels des individus sans instructions préalables. Ces choix peuvent prendre n’importe quelle forme. Dans ce cas, toute société peut devenir capitaliste pourvu que ses membres s’engagent et se reponsabilisent.

  • Titre traduit

    Capitalism : technological problem or moral question


  • Résumé

    For Weber the capitalism constitutes a whole rational economic dominated by the entrepreneur who follows in his business a discipline inspired by the Protestantism and by their sects forming real lobbies. For him, the capitalism in countries as China would be impossible, what contradicts the Japanese growth to the near culture. Yet, this growth disregards the entrepreneur's face. This one to succeed must have a general culture. He must know strategies of workers to guide them. For it he understands their intentions which he integrates in a right to give them a sense. We question also the tie between the capitalism and the religion as hypotheses of Weber. Disselkamp will even refute this tie, the religion iscentered on the moral and the capitalism on business. Yet the religion can give intellectual elements of the capitalism. The origin would be in the will of people to achieve projects. These last would fix themselves by the discussion a setting for a good cooperation. In the case of the capitalism this cooperation has probably a Protestant origin. However, it rests on the personal choices of individuals without previous instructions. These choices can take any shape. In this case, all society can become capitalistic if theirs members responsabilise themselves.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (349 f.)
  • Annexes : Bibliogr., 64 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T10PA100018
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.