La possession comme lieu et mode d'expression de la complexité sociale : Le cas de Mayotte

par Sophie Bouffart

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Sophie Blanchy.

Soutenue en 2010

à Paris 10 .


  • Résumé

    L’île de Mayotte se trouve au carrefour d’influences bantoues, arabes, malgache et désormais française. Cette petite île musulmane va devenir le 101ème département français, et se retrouve ainsi projetée dans un développement économique et social effréné créant des contradictions avec ses valeurs traditionnelles. C’est dans ce contexte qu’évoluent simultanément plusieurs rites de possession, qui présentent une grande variété d’entités différemment organisées entre elles. Cette étude tente de dérouler tous les mécanismes et les implications de ces rites de possession aussi bien à l’échelle de la vie intime des individus, qu’au niveau territoriale et politique, en passant par la gestion sociale de cette communauté aux origines multiples et tourmentées. Cette diversité dans le nombre de rites et dans le nombre d’entités permet aux rites de possession d’être un outil très malléable dans la gestion des interactions personnelles, ainsi qu’un support privilégié pour le traitement de la mémoire des origines migratoires de la population et des événements historiques passés. Au travers des rites de possession la mémoire individuelle comme collective, trouve également sa possible réutilisation et une réinterprétation adéquate à son investissement dans la vie politique mahoraise actuelle, face aux nouveaux enjeux des bouleversements culturels. Les rites de possession sont moins l’objet final de cette étude qu’une fenêtre ouverte sur la société mahoraise actuelle et sa réactivité.

  • Titre traduit

    Possession rituals as place and mode of expression of the social complexity : Mayotte case


  • Résumé

    Mayotte Island is at the junction of Bantu, Arabian, Malagasy and henceforth French influences. This little Muslim island will become the 101st French department, and then will be cast in a frantic economic and social development creating contradictions in its traditional values. In this context, several possession rituals evolve and present a great variety of spirits which are differently organised. This study tries to uncoil all the mechanisms and the implications of those possession rituals, at an intimate level as well as at a territorial and political level, passing through social management of this community which has multiple and tormented origins. This diversity in the number of rituals and the number of spirits allows the possession rituals to be a very malleable tool for the management of personal interactions, and a privileged medium for the treatment of the memory of the migratory origins of the population and passed historical events. Through the possession rituals, an individual and collective memory also finds its possible reusing and appropriate reinterpretation for its investment in the actual political life of Mayotte, facing new stakes of cultural disruptions. The possession rituals are less the final object of this study than an open window on the actual society of Mayotte and its reactivity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (252 f.)
  • Notes : Thèse non diffusable sur Internet après sa numérisation
  • Annexes : Bibliogr. 148 ref. Glossaire

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T10PA100009
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.