Contribution à l’étude de l’identification des incorporels acquis lors de regroupements d’entreprises

par Inès Bouden

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Jean-François Casta.

Soutenue en 2010

à l'Université Paris-Dauphine .


  • Résumé

    Nous assistons, depuis quelques années, à une envolée des prix d’acquisition payés dans le cadre des regroupements d’entreprises. Cette tendance s’explique en grande partie par la place prépondérante occupée par les éléments incorporels chez les entités cibles. La présente recherche s’intéresse aux facteurs explicatifs des décisions d’identification des incorporels acquis lors de regroupements. Son cadre d’analyse, reposant à la fois sur une étude exploratoire et sur l’examen de la littérature existante, considère que ces décisions sont au cœur d’un arbitrage entre la maximisation des résultats futurs et la minimisation de leur volatilité. L’étude empirique porte sur un échantillon de regroupements initiés sur le marché français pendant la période 2005-2006 et comptabilisés selon le référentiel IFRS. Nos résultats indiquent que l’arbitrage entre les incorporels amortissables et les incorporels non amortissables occupe une place centrale au moment de l’allocation du coût d’acquisition. Cet arbitrage est dominé par la volonté de minimiser le risque de dépréciation et donc la volatilité des résultats futurs

  • Titre traduit

    Contribution to the study of the recognition of intangibles acquired in business combinations


  • Résumé

    During the last decades, business combinations became characterized by an unprecedent increase of purchase prices, largely due to the presence of intangible assets in the balance sheet of targets. This study investigates acquirers’ strategy of purchase price allocation between goodwill and identifiable intangible assets upon the completion of acquisitions. Based on an exploratory study and a review of academic research, we argue that allocation decisions are at the heart of a trade-off between the maximization of future results and the minimization of their volatility. The empirical study is based on a sample of business combinations initiated on the French market during the period 2005-2006 and accounted for under IFRS. Our results indicate that the trade-off between amortizable intangibles and non-amortizable intangibles is central within the purchase price allocation decision. This trade-off is dominated by the will to minimize the impairment risk and thus the volatility of future resultss

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (537 p.)
  • Annexes : bibliogr. 310 ref. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.