A "universidade participativa": uma análise a partir do programa Pólos de Cidadania

par André Rubião Resendea

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Yves Sintomer et de Leonardo Avritzer.


  • Résumé

    Depuis le Moyen Age, l’université subit diverses altérations dues à une relation complexe entre l’enseignement, la recherche et l’ensemble de la dynamique sociale. Si le modèle humboldtien privilégiait la connaissance pure et systématique, la multiversity américaine, elle, a apportée une nouvelle conception d’université, en contextualisant la connaissance et en multipliant ses formes d’actuation. Il y a encore les partisans de l’éducation libérale, inspiré de Newman, qui défendent une université tournée vers la culture générale, et la tradition latino-américaine, idéalisée par le mouvement de Córdoba, qui appuie l’idée d’une université engagée dans la lutte pour la justice sociale. Ayant comme base de réflexion ces modèles historiques d'université, ce travail interroge l'université contemporaine, qui vit une crise d'identité, divisée entre des idées antagoniques en relation à sa forme institutionnelle. Faisant alors une large analyse – surtout épistémologique, économique et politique – ce travail identifie trois idéaux-types d'université qui luttent pour la définition de l’institution : les modèles « utilitaire », « autonomiste » et « participatif ». Montrer la dynamique qui implique ces idéaux-types et questionner à propos des possibilités de s'adopter un point de vue « participatif » sont les principaux objectifs de ce travail, conjointement avec l'analyse du Programme Pôles de Citoyenneté, initiative de l'Universidade Federal de Minas Gerais, travaillant avec l'enseignement, la recherche et l’ensemble de la société, qui apparaît comme étude de cas, en s’élargissant la réflexion autour de quel modèle institutionnel doit être privilégiée dans ce début du XXIe siècle.

  • Titre traduit

    The participative university : an analysis based on the citizen poles program


  • Résumé

    Since Medieval time, the university has been suffering various alterations stemming from an increasingly complex relationship between teaching, research and the entire social dynamic. If the Humboldtian model privileged the “pure” and systematizing knowledge, the American multiversity brought about, more recently, a new conception of the university, contextualizing knowledge and multiplying its forms of acting. We may also cite the upholders of the liberal education, inspired by Newman, who defend a university geared towards elevating the general culture, as well as the Latin-American tradition, idealized by the Cordoba movement, which supports the idea of an university engaged in social justice. Having as base for thought these historical models of university, this work aims to question the contemporary university, currently going through an identity crisis, divided between antagonistic ideas related to its institutional framework. Therefore, by performing an ample analysis – epistemological, economic and political, above all –, this work identifies three ideal types of university that currently fight for the definition of the institution: the “utilitarian”, the “autonomous” and the “participative” models. The main objectives of this work are to show the dynamic that involves these ideal types and to question the possibilities of adopting a “participative” point of view, jointly with the analysis of the Citizen Poles Program, an initiative of the Universidade Federal de Minas Gerais, involving teaching, research and extension, which appears as a case-study, thus amplifying the reflection concerning which institutional model should be privileged in the XXI century.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (417 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 398-417

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 3769
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.