L'Influence de William. S. Burroughs dans l’œuvre de William Gibson et de Genesis P-Orridge

par Christophe Becker

Thèse de doctorat en Langues, littératures et civilisations des pays anglophones

Sous la direction de Noëlle Batt.


  • Résumé

    L’influence de l’écrivain américain William S. Burroughs (1914-1997) sur des artistes d’horizons différents, est aujourd’hui bien documentée. Peu d’artistes ont toutefois dépassé le stade de la simple influence pour véritablement travailler à prolonger son œuvre et la porter dans des directions inédites. Notre travail a consisté à étudier l’influence de William S. Burroughs sur deux artistes qui ont précisément fait ce choix : l’écrivain américain William Gibson et le musicien, « performer » et essayiste anglais Genesis P-Orridge. Nous nous sommes penché sur l’univers représenté dans les romans de Gibson et les textes programmatiques de Orridge, affirmant l’influence de l’œuvre burroughsienne sur le « Cyberpunk », sous-genre de la science-fiction, mais aussi sur la « Musique Industrielle », apparue en Angleterre et aux Etats-Unis en 1976-1977. Nous avons étudié les groupes fictionnels qui émergent de ces mondes dystopiques, ainsi que l’idée de société alternative qu’ils proposent tout en soulignant l’actualité des questions ainsi posées au lecteur (redéfinition des notions de « copyright » ou de « propriété intellectuelle »). Nous avons étudié les évocations, mentions et citations de William S. Burroughs dans les œuvres de Gibson et Orridge, en nous posant la question de leur fonction précise, et nous avons analysé les nouvelles modalités textuelles et narratives qu’ils proposent. Enfin, nous nous sommes concentré sur le sens que prend, chez Orridge, la substitution du corps vivant à la page, et chez Gibson la programmation d’un texte destiné à s’effacer au fur et à mesure que le lecteur en a pris connaissance.

  • Titre traduit

    The Influence of William S. Burroughs on the Works of William Gibson and Genesis P-Orridge


  • Résumé

    The influence of the American writer William S. Burroughs (1914-1997) on artists from various horizons is now fairly well documented. While many have been influenced by his work, few have actually tried to pursue it in new and original ways. Our work consists in studying William S. Burroughs’ influence on two artists who adopted this very course : the American writer William Gibson and the English musician, performer, and essayist Genesis P-Orridge. The thesis focuses on the universe represented in Gibson’s novels and Orridge’s programmatic texts, confirming the influence of Burroughs on the “Cyberpunk” genre – a variant of science-fiction – but also on “Industrial Music” that appeared in England and the United States in 1976-1977. We have studied the groups of fictional characters which emerged from these dystopic worlds and the type of alternative society that they exemplify, emphasizing at the same time the topicality of the questions thus raised to the reader (such as : the redefinition of “copyright” and “intellectual property”). We have studied the references, mentions, and quotations of and by William S. Burroughs in Gibson’s and Orridge’s work, and analyzed the new textual and narrative modalities that they offer. Finally, we investigated the way the page is replaced by a living body in Orridge’s work, and the implications of a text written and programmed by Gibson to be erased as it is being read.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (534 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 477-525. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 3794
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.