Les danses savantes de l'Inde à l'épreuve de l'Occident : formes hybrides et contemporaines du religieux

par Federica Fratagnoli

Thèse de doctorat en Théâtre et danse

Sous la direction de Isabelle Launay et de Jean-Marie Pradier.

Soutenue en 2010

à Paris 8 .


  • Résumé

    Cette étude se propose d’analyser les nouvelles créations chorégraphiques des artistes de la diaspora indienne, en prenant comme référence privilégiée le contexte anglais, le nœud le plus fructueux de l’expérience artistique indienne en Europe. Partant d’une analyse historiographique des danses de l’Inde, cette thèse remet en question les notions ce tradition et d’authenticité, souvent associées à ces formes de danse. La deuxième partie de ce travail propose une étude de cas spécifique : les créations chorégraphiques de l’artiste indo-anglais Akram Khan. L'examen de ses pièces permet de remettre en cause la notion d’hybride, couramment associée aux créations de la diaspora, qui ont recours à d’autres techniques corporelles pour dépasser la « tradition ». Une telle analyse laissera apparaître des connexions étroites avec la question du « religieux », qui pétrit les pratiques corporelles de l’Inde. La dernière partie de la thèse essayera de saisir comment la scène chorégraphique contemporaine a transféré et re-localisé le « religieux » propre à ces danses. Celui-ci ne s’incarne plus dans une divinité, il passe davantage dans un mouvement d’immanence, par l’individu et sa conscience corporelle. Ce parcours orientera notre étude vers l'examen des liens qui se tissent alors entre trois notions, très importantes dans un certain champ de la création chorégraphique contemporaine : sensation, body awareness (conscience du corps) et « spiritualité ».

  • Titre traduit

    Classical dances from India in a Western context : hybrid and contemporary forms of the religious


  • Résumé

    This study analyzes new choreographic creations by artists of the Indian diaspora, taking the most fruitful Indian artistic centre in Europe, i. E. Britain, as its reference point. Beginning with an historical analysis of Indian dance forms, this thesis challenges the notions of tradition and authenticity with which they are often associated. The second part of this work deals with a specific case study: the choreographic creations of the Indo-British artist, Akram Khan. An analysis of his work raises questions about the notion of the hybrid, a notion that is commonly associated with the creative work of the Diaspora, which uses a variety of physical techniques to transcend the « tradition ». Such an analysis also reveals close connections with the « religious » question, which gives form to physical expression in India. The last part of the thesis will try to establish how the contemporary dance scene has transferred and relocated the « religious » within these dances. The « religious » is no longer embodied by a deity; rather it has become a movement of immanence through the individual and his or her physical consciousness. This study leads to an examination of the links between three concepts that are very important in a certain field of contemporary creation: sensation, body awareness and « spirituality ».

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (341 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 305-326

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 3598
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.