Les techniques des danses africaines et leur expansion en France : transmission et genèse de corporéités interculturelles

par Patrick Acogny-de Souza

Thèse de doctorat en Qanse

Sous la direction de Jean-Marie Pradier.

Soutenue en 2010

à Paris 8 .


  • Résumé

    On connaît très mal l’histoire des danses africaines sur le continent et de leur arrivée en France. Pourtant, il existe une histoire des pratiques, avec plusieurs ruptures dans les traditions qui feront entrer les danses d’Afrique dans une nouvelle ère, celle des danses de scène. En produisant de nouvelles formes, dont la plus récente est la danse africaine contemporaine, les danses d’Afrique attirent nécessairement l’attention. Cette histoire des danses d’Afrique, du fait de sa récente culture chorégraphique, recueille peu de recherches et savoirs sur les pratiques en cours. Quelles sont ces pratiques ? Quelles les pensées les sous-tendent ? Centrée sur les questions de la transmission et de l’enseignement, notre thèse poursuit une double perspective de l’analyse du geste dansé, observé à la fois sous l’aspect systémique et socio anthropologique. Ma problématique s’appuie sur l’hypothèse d’une mutation du sens et des modalités de transmission des danses africaines et, donc, sur une transformation de leurs pratiques. Elle questionne ces mutations et interroge cette poétique du geste dansé dans son esthétique et sa symbolique. De l’émergence des premiers cours de danses africaines à la mise en évidence des modalités de transmission ou de l’enseignement, jusqu’aux particularités esthétiques et kinesthésiques de ces danses, l’investigation tente de montrer comment ces modalités de transmission et d’enseignement, tout en ayant évolué et changé de sens, conservent les principes de base des danses africaines, tout en modifiant sensiblement la signification symbolique et kinesthésique des corps dansants. On assiste à l’émergence de corporéités originales, des corporéités interculturelles qui façonnent des formes de danses africaines inédites et hybrides.


  • Résumé

    We know very little about the history of African dances on the continent and their arrival in France.  However, there is a history of practices, with several discontinuities in the traditional dances practices that will come from Africa in a new era of dance concert.  By producing new forms, the latest of contemporary African dance, African dances necessarily attract attention.  The history of dance in Africa, because of his recent choreographic culture, gathers little research and knowledge on present practices. What are these practices? What are the thoughts behind them? Focusing on issues of transmission and teaching, our thesis has a dual perspective of the analysis of dancing gestures, observed in both the systemic and social anthropological aspects. Our review is based on the assumption of a mutation of the meaning and methods of transmission of African dances and, therefore, a transformation of their practices. It questioned these changes, and questions the poetic gesture in dance aesthetics and symbolism.  From the emergence of the first courses in African dance highlighting the methods of diffusion or education, to aesthetic and kinesthetic of these dances, the investigation attempts to show how those modes of transmission and education, while having evolved and changed direction, keep the basic principles of African dance, while significantly altering the symbolic significance of the body, and kinesthetic dance.  We are witnessing the emergence of original dancing body types, body types of cross-cultural shaping of African dance forms and unusual hybrids.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (404 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 374-387

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 3043
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.