La construction de soi dans l'écriture littéraire. Le cas d'Isabelle Eberhardt

par Leïla Louise Hadouche Dris

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation françaises

Sous la direction de Pierre Bayard.

Soutenue en 2010

à Paris 8 .


  • Résumé

    La place et l’importance de l’écriture dans la construction en analyse ne sont plus à démontrer. Freud est l’un des premiers à y faire allusion dans Construction et analyse. Mais qu’en est-il lorsque l’une des étapes de l’écriture de la reconstruction de soi se fait par l’écriture de soi comme autre, autrement dit par le truchement du pseudonyme ? Comment l’écriture permet-elle de corriger l’infirmité d’une identité et la souffrance d’être soi-même ? Comment permet-elle de combler l’absence d’un père et de corriger une relation maternelle définie d’emblée comme pathologique ? Telles sont les questions soulevées par ce travail. Pour y répondre et enrichir la réflexion psychanalytique relative aux écritures du moi, nous nous intéressons au journal intime, aux correspondances et à une partie des nouvelles d’Isabelle Eberhardt.

  • Titre traduit

    The self construction in the literary writings. The case of Isabelle Eberhardt


  • Résumé

    The place and the importance of the writing construction in analysis are no longer to be demonstrated. Freud is one of the firsts to make allusion in Construction et analyse. But what is it when one of the steps of self writing is done by self writing as another; in other words, by intermediary pseudonyme? How can writing correct desableted identity and the suffering to be ? How can it fullfill in father absence and correct the mother relation défined as being pathologic? These are the raised questions in this research. To answer it and enrich the psychanalitic reflexion in relation to the self writing, we will be interestd in Isabelle Eberhardt’s diary, correspondences and a part of her short stories.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (407 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 395-407

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2933
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.