Les ressources des espaces intermédiaires : Analyse socio-spatiale dans l'habitat collectif contemporain parisien

par Valérie Lebois

Thèse de doctorat en Architecture

Sous la direction de Monique Eleb.

Soutenue en 2010

à Paris 8 .


  • Résumé

    Les espaces intermédiaires sont dans notre recherche analysés à partir des halls, porches, cours, jardins, escaliers, couloirs, paliers des immeubles d’habitation contemporains parisiens. Sur la base d’une enquête de terrain, nous cherchons à saisir le potentiel que représentent ces espaces situés entre le logement et la rue pour l’ensemble des acteurs qui participent à leur configuration. Notre investigation porte autant sur les logiques à l’œuvre dans la fabrication de ces espaces que sur les perceptions et les pratiques qui s’y inscrivent et, à leur tour, les déterminent. Nous nous interrogeons principalement sur l’ambiguïté du statut qui caractérise ces espaces à l’articulation du privé et du public. Quelle marge de manœuvre cette part d’indétermination donne-t-elle aux architectes, aux maîtres d’ouvrage, aux gestionnaires de logements sociaux et aux habitants ? Comment l’interprètent-ils en fonction de leur compétence, de leurs intérêts, de leur représentation de la société urbaine et des enjeux qu’ils confèrent à la ville dense ? Nous cherchons à montrer comment ces confrontations de points de vue se traduisent dans l’élaboration des dispositifs architecturaux ainsi que dans leurs modes d’appropriation. Grâce à la méthode des parcours commentés, nous souhaitons identifier les propriétés que les habitants attribuent dans leurs traversées quotidiennes aux qualités architecturales mises en œuvre. Nous nous intéressons également à des formes d’occupation plus « extra-ordinaires » comme la fête. Celle-ci donne à voir un temps d’exploration des lieux et des liens qui nous apparaît privilégié pour interroger la notion d’espace ressource.


  • Résumé

    Socio-space analysis in the Parisian contemporary collective habitat Intermediate spaces in our research are analyzed starting from the halls, porches, course, gardens, staircases, corridors, stages of the Parisian contemporary residential buildings. On the basis of investigation of ground, we seek to seize the potential which represent these spaces located between housing and the street for the whole of the actors who take part in their configuration. Our investigation relates as much to logics to work in the manufacture of these spaces as on perceptions and the practices which are registered there and, in their turn, determine them. We wonder mainly about the ambiguity of the statute which characterizes these spaces with the articulation of deprived and of the public. Which room for maneuver this share of indetermination does it give the architects, with the owners building, the managers of social housing and the inhabitants? How do they interpret it according to their competence, their interests, of their representation of the urban company and stakes which they confer on the dense city? We seek to show how these confrontations from point of view are translated in the development of the architectural devices like in their modes of appropriation. Thanks to the method of the courses with accompanying notes, we wish to identify the properties that the inhabitants allot in their daily crossings to the architectural qualities implemented. We are also interested in “extraordinary” forms of occupation more as the festival. This one gives to see a time of exploration of the places and bonds who appears privileged to us to question the concept of space resource.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (439 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f 425-436

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole Nationale Supérieure d'Architecture. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.68398
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2910
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.